Le meilleur de 2010 (5) : La Femme de l’année

(Hélène, voilà enfin le post que tu attendais…)

Avant d’en finir réellement demain avec l’année télé 2010, j’attribue ma dernière palme du « meilleur de l’année » et je la dédie à la femme de l’année.

On aimerait, selon sa sensibilité ou son âge, qu’elle soit notre mère, notre sœur, notre tante ou même une connaissance voire une amie un rien excentrique. Pourtant, idéologiquement, nous ne partageons pas forcément énormément avec cette mère de quatre enfants, catholique et un peu coincée. Mais comme l’a parfaitement résumé ma maman en une phrase, « Fabienne Lepic est délicieuse ». Il suffit de voir avec quelle tendresse Guillaume de Tonquedec , qui interprète son mari dans la série, parle de son épouse fictive pour comprendre à quel point Valérie Bonneton est géniale. Semi-dépressive dans la première saison, plombée par un mari velléitaire et des enfants ingrats, Fabienne a su se relever peu à peu dans la deuxième saison, défendant le poste de son époux et même la survie de sa famille, se muant tour à tour en agent de star et en détective de choc, et puis finalement à la fin de la saison 3, en défendant simplement ses convictions sur la qualité douteuse de la nourriture de la cantine, elle réussit enfin à se faire entendre et une carrière politique s’ouvre à elle.

Fabienne est parfaite avec sa belle-mère, qui mériterait pourtant des baffes, même si bêtement elle a oublié le jus de pamplemousses, avec sa fille complexée par ses genoux carrés ou la vision de la verge de son époux (Fabienne parle divinement de « verge » depuis la première saison), un héritage malheureux de tante Marie-Noëlle, ou avec son aînée potentiellement lesbienne. J’ai adoré la scène où défoncée à l’herbe, elle ne cesse de rire, celle où elle part à la rencontre de goudous dans un bar dédié, et enfin sa performance remarquable en légume vert sur « ça m’énerve ».

Fabienne mérite d’être la femme de l’année 2010, et même rétrospectivement celle de 2009 et 2008.
Elle est la numéro 1 de mon top 50 des meilleurs personnages de fictions, toutes nationalités et toutes époques confondues. Si une bonne fée me proposait de passer deux heures avec mon idole, je la choisirais évidemment. Je vénère Valérie Bonneton qui a su lui donner aussi admirablement vie.

Voilà, j’ai envie de dire « bon appétit » à Fabienne avant le réveillon du 31 car oui, ça se fait, si on en a envie…et ça n’a rien de plouc, enfin un peu si, mais bon…

Publicités

8 réflexions sur “Le meilleur de 2010 (5) : La Femme de l’année

  1. « Bijou » est formidable et Valérie Bonneton a su la rendre très attachante. Que Fabienne soit copine avec Denis me plait beaucoup.
    Je pourrai en profiter à nouveau très bientôt car je me suis offert la saison 1 de la série.

  2. Hihihi çà m'a fait tout drole de voir mon prénom en haut de ton post…

    Mon quart de seconde de célébrité!

    Ta maman a raison « Fabienne Lepic est délicieuse » (on en mangerait à la (bonne) cantine de France 2 pendant (au moins) 4 nouvelles saisons).

  3. merciPOC d'avoir tant insiste sur cette serie. J'ai reussi par des moyens detournes a voir quelques episodes de la premiere saison et c'est ENORME. C'est vraiment drole et bien ecrit. Je rigole encore a la replique c'est bien a cause d'un officier allemand que sa tante rolande a ete tondue….
    Vraiement une serie tele fantastique

  4. Oui, évidemment OUI!
    Fabienne Lepic est géniale, quoi qu'elle fasse, et c'est ce qui la rend absolument extraordinaire. Et tu fais bien de souligner notamment sa façon si particulière de dire le mot verge (ça et quelques autres mots du même tonneau), qui est, c'est un fait, délicieux.
    Je pense que ta mère a su trouver le mot qui la définit parfaitement.

  5. Comme Anonyme, je te remercie d'avoir tant insisté sur cette série puisque je me suis intéressée à la troisième saison grâce à toi et j'ai beaucoup aimé!
    Et je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais c'est elle qui a joué aux côtés de Dany Boon dans une pastille consacrée à la télé dans l'émission « Les enfants de la télé » (au tout début de l'émission, genre, dans le milieu des années 90)

  6. Ça y est, tout regardé la saison 1 qui était grandiose!! Mais comme tu en avais parlé précédemment, les scénaristes ont eu un petit raté avec l'âge d'Eliott entre les 3 saisons. Dans la 1, il a 8 ans et croit au Père Noël pour se retrouver en cinquième dans la 3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s