Cold Case

Chaque année, au moment de Noël, mon père profite d’avoir la famille réunie sous le coude pour lui poser la question qui l’obsède depuis trente ans : qui a cassé, dans les années 80, la télécommande du premier, et seul, écran couleur que nous ayons connu ensemble ?

Les éléments à sa disposition sont minces, puisqu’il a oublié en quelle année avait péri l’objet, qu’il ne l’a pas gardé comme pièce à conviction pour d’éventuels tests ADN qui seraient aujourd’hui probablement probants, et qu’il ignore comment elle a été abîmée. Il se souvient simplement a priori que l’objet avait disparu et qu’il est réapparu portant les stigmates de sévices, importants ou non, difficile à dire aujourd’hui…

Livrons-nous ensemble à une petite partie de Cluedo pour espérer trouver enfin le coupable et l’apporter pieds et poings liés à mon géniteur.

Voici les suspects…

Le Colonel Derrick-POC : Le chef de famille, qui remet chaque année l’histoire sur le tapis, féru de fictions policières allemandes, il est également un grand fan de Temperance Brennan.
Son alibi : Il est l’accusateur en chef, ce qui détourne automatiquement les soupçons.
Les circonstances aggravantes : Il est l’accusateur en chef, qui remet systématiquement le sujet sur le tapis. Un soupçon de mauvaise conscience peut-être ?

Le Docteur Olive-POC : Le frère aîné de l’auteure de ses lignes, il nie chaque année sa participation au forfait.
Son alibi : Il prétend qu’il n’était déjà plus à la maison à l’époque des faits.
Circonstances aggravantes : Il vivait forcément encore à la maison à l’époque des faits, puisqu’ils remontent selon toute vraisemblance au milieu des années 80. De plus, Olive-POC est réputé pour être un brise-fer, peu tendre avec les objets.

Madame Pervenche-POC : La mère de la famille POC, peu amatrice de télévision, elle a tout oublié des faits.
Son alibi : Elle approchait rarement le téléviseur et il est probable qu’elle ait eu très peu en main l’objet du délit, confisqué par ses enfants infernaux et son mari téléphage.
Circonstances aggravantes : Aucune, je le crains, à moins qu’elle lui ait glissé de mains par inattention alors qu’elle la rangait ou qu’elle l’ait jetée un jour exaspérée de la voir traîner encore…

Mademoiselle Rose-POC : Enfant à l’époque des faits, mademoiselle Rose avait accueilli avec bonheur l’arrivée dans sa vie de la couleur dans la télévision et de cet objet inattendu qui pilotait à distance son petit écran.
Son alibi : Son amour pour ce magnifique objet, graal de la téléphage en culottes courtes qu’elle était…
Circonstances aggravantes : Elle était petite donc maladroite, et elle a encore aujourd’hui la réputation d’être peu tendre avec les objets. Elle est d’ailleurs responsable du décès d’au moins une autre télécommande.

Madame Leblanc : Nouvelle venue dans la liste des suspects, elle a désigné par le Docteur Olive comme une suspecte possible, elle faisait en effet le ménage chez les POC.
Alibi : Personne n’est réellement certain, qu’elle travaillait déjà dans la maison au moment des faits. De plus, les soupçons ont été tournés vers elle par un autre suspect.
Circonstances aggravantes : Madame Leblanc aurait cassé d’autres objets selon ses détracteurs et ne se s’en serait pas forcément vantée.

A vous de faire vos jeux et de choisir votre suspect préféré – le Colonel POC-Derrick avec la matraque dans la salle à manger -, car je crains que nous n’ayons toujours pas refermé ce dossier, qui n’en finit par de refroidir, puisque les POC Senior ont enfin acheté un nouveau téléviseur et qu’il ne reste aucune trace de ce forfait dans leur existence, sauf peut-être son instigateur.

Publicités

8 réflexions sur “Cold Case

  1. Je vote pour Mlle Rose, pas parceque c'est toi mais parceque petite j'étais toujours Mlle Rose et c'était toujours elle le coupable au Cluedo! Oh et puis étant aussi réputée pour ma maladresse je comprends le principe de cacher un forfait pendant 30 ans.

  2. J'elimine le Colonel Papa-Poc, parce qu'une telle constance dans le rappel des faits m'y incite, à moins qu'il n'ait preparé le runnin-gag depuis 25 ans ; pour du comique de repetition, c'est une performence, auquel cas il faudra penser à le feliciter si c'est lui.
    J'élimine Mme Maman-Poc, parce que je suis moi-meme à la tête d'une chouette famille et qu'il ne me viendrait pas à l'idée de faire ça ; ça provoquait la 3eme guerre mondiale, quand on la perd 1h c'est un drame national.
    J'oriente donc mes soupçons vers les 2 plus jeunes occupants du foyer, avec une preference, moi aussi, pour Melle Rose-Pokenfan (desolée pour le k mais si je laissais le c, phonetiquement c'etait moins réussi et en plus ça donne un nouveau Pokemon…) juste parce que mes filles m'ont toutes planqué, à un moment (ou même plusieurs) de leur vie, des choses super importantes, genre mes lentilles, au moment de les mettre pour partir à un RV important, toujours à la bourre comme d'hab, pas de lentilles…obligée de partir en lunettes et de les planquer au moment d'entrer, avec le net inconvenient de ne voir que les contours flous du visage de mon interlocuteur (je suis mega-myope), ça handicape un peu.
    Et des exples comme ça, j'en ai des tonnes, clés de bagnole, portefeuille, porte monnaie etc. alors une télécommande sur 25 ans, je ne suis même pas etonnée 😉
    Donc, Melle Rose Pokenfan !

    loli11

  3. Prends le bien, c'est pas toi, c'est toinenfan, c'est different.
    Je n'en veux pas du tout à mes filles hein, ça me permets de raconter de petites histoires qui, après coup, sont droles.
    Et j'aime le rituel familial que cette histoire est devenue, il vaut mieux ne jamais savoir qui est le coupable.

    loli11

  4. Bouh j'avais laissé un message mais je vois qu'il n'a pas été enregistré. Je disais que le coupable est à mon avis soit Olive-Brisefer (les frères sont-ils tous des brises fer?), soit Mme Leblanc, car ce serait très compréhensible qu'elle cache un tel méfait pour garder sa place. A la place de l'Accusateur général, je te blanchirais totalement et immédiatement car même petite, je suis certaine que tu as vite saisi, en bonne téléphagette enragée, toute l'utilité de la télécommande !
    Voilà, à voir si Lily Rush fait des merveilles en trouvant un témoin qui a espionné par la fenêtre lors du drame et qui parlera, des décennies plus tard…

  5. loli11, je crois que nous ne saurons jamais la vérité. Nous nous sommes d'ailleurs entendus pour attribuer la faute à Madame Leblanc, ce qui arrange tout le monde a priori.

    Boadiceaaa, je te remercie de ne pas m'attribuer la faute originelle, surtout que j'ai cassé ma propre première télécommande, quelques décennies plus tard. Une punition divine ? 😉 Quant au témoin anonyme, je lui laisse une chance via ce post de se manifester. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s