A table !

Je fais une pause dans le meilleur de l’année pour évoquer une émission qui reste fidèle à sa recette depuis déjà pratiquement deux ans, « un dîner presque parfait ». M6 a en effet décidé de ne pas interrompre la diffusion de son émission culte pendant les fêtes, et je l’en remercie.

J’avais quasiment arrêté de visionner les quotidiennes du programme à cause de « Secret Story » et je m’y remets doucement. J’ai suivi avec attention les deux semaines spéciales « célibataires » à Marseille, la confrontation des écoles de cuisine, et je me réjouis donc de revoir des « vrais » candidats cette semaine à Dunkerque. Ce sont tellement des vrais candidats qu’ils n’ont pas oublié la recette du jeu : une pincée de décoration, une touche d’ambiance, une cuillère à café de cuisine et une grosse louche bien bombée de mauvaise foi.

Depuis hier, les dîners dunkerquois poussent cette logique quasiment jusqu’à l’absurde. Après on ira me dire que les chtis sont sympas…
Le premier candidat, un copain du célèbre Maxime qui avait participé à la finale régionale puis nationale du « combat des régions » proposait un dîner vraiment réussi avec une décoration de bon goût, un seul bémol à déplorer sur l’ensemble du repas, le dessert, une panna cotta un rien trop liquide. En même temps, ça apprendra à ce garçon raffiné à cuisiner avec des feuilles de gélatine au lieu de l’agar-agar, la panna cotta de ma moitié avait la consistance idéale et était à se damner. Les notes en cuisine ont donc eu du mal à décoller du 6, pour une seule et minuscule fausse note dans un dîner proche de la perfection, la pilule est un peu amère, mais le pompon a été décroché par la candidate qui après avoir loué la perfection de la déco de table lui a adjugé un magnifique 7.

Hier, la deuxième hôtesse de la soirée proposait un dîner autour du thème de la magie et du fantastique façon « Alice au pays des merveilles » avec un soin du détail dans son décor et ses plats quasiment jamais vus. Je vous invite d’ailleurs si vous avez un peu de temps entre « Beethoven » et « un Noël de la morte qui tue », à aller y jeter un oeil sur M6 Replay.

La jeune chef d’entreprise de 28 ans, concurrente de l’hôtesse, ne semblait pas en revenir de tant de talent…et pourtant elle a collé 5 en cuisine à son adversaire car la simplicité des plats l’a rebutée. Elle n’a découvert aucune saveur NOUVELLE durant la soirée. Bon, vous imaginez maintenant le défi à relever pour décrocher une bonne note dans le jeu : il faut faire découvrir une saveur aux candidats qu’en plus ils doivent apprécier, sous peine de vous saquer parce que ça tombe mal ils n’aiment pas la tomate, l’ananas, les framboises, le céleri, les pommes de terre…et qu’il y avait dans votre plat, en plus de la fameuse saveur inconnue.

Du côté de la déco, les notes ont également plafonné à 8, alors que la candidate méritait aisément un 10/10.

Mais les candidats ne voulaient pas risqués d’assommer d’emblée la compétition ou avoir l’assurance de perdre dans le cas du premier candidat.

C’est nul, mais c’est ce qui continue de faire le sel de l’émission. Si les convives reconnaissaient le talent de leur hôte et n’étaient pas aussi difficiles qu’un enfant de cinq ans qui ne supporte que les frites et les poissons panés, le jeu serait sûrement mort depuis longtemps.
Pas de bol dans le cas des dunkerquois, l’hôtesse du jour risque bien de l’emporter et même de participer au prochain « combat des régions » du jeu et elle le mérite réellement

Publicités

5 réflexions sur “A table !

  1. Moi qui suis/étais une vraie fan de chez fan je décroche petit à petit d'une part parce que mon emploi-du temps avec 2 nains deviens un peu moins flexible et aussi/surtout parce que les candidats sont de plus en plus de mauvaise foi sous-notant leurs concurants en espérant ainsi sauver leur épingle du jeu. Pas très fair-play dans les cuisines cette histoire !

  2. estelle, je trouve que la mauvaise foi est constante dans le jeu, ni en hausse, ni en baisse. En revanche, je comprends qu'elle lasse à la longue.

    Cafpow, les gamins du spécial école de cuisine étaient meilleurs cuisiniers que les ados qui avaient déjà participé à l'émission, mais un rien prétentieux et injustes avec leurs camarades. Au final, ça ne valait pas grand chose.

  3. « Fantastique » pour la décoration de Sophie lui rapporte 08/10 et « Parfait » pour l'ambiance, 09/10. Je comprends mieux pourquoi les notes ne décollent jamais dans le jeu quels que soient les candidats. Bien sûr l'enjeu est énorme, mais quand même…

  4. Parce que je ne suis pas sure de le faire plus tard, j'enfile ma robe à paillette et mes talons hauts pour vous souhaitez à tous de joyeuses fêtes et plus particulièrement à POC qui a le courage et la constance de regarder le meilleur et beaucoup de pire de la télévision pour nous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s