Le syndrome Ilario

Vous souvenez-vous d’Ilario Calvo, célèbre essentiellement pour avoir été le chroniqueur qui représentait l’Italie dans l’émission de Christine Bravo baptisée « Union Libre » ?
La « Ferme Célébrités » première édition a scellé son destin. Le bel italien s’était montré agressif, mauvais joueur…bref globalement antipathique et le téléspectateur avait alors pensé qu’il montrait ainsi « son vrai visage » dans la télé-réalité. Depuis, force est de reconnaître qu’Ilario n’a pas exactement capitalisé sur cette participation….

Pourquoi évoquer aujourd’hui cette gloire passée, me direz-vous ? J’ai pensé au pauvre Ilario et à sa carrière déchue en découvrant la performance grotesque de Stéphane Plaza dans « Pékin Express ».

L’animateur s’était déjà montré fort mauvais joueur et capricieux dans le jeu à plusieurs reprises. Je racontais ainsi la semaine dernière à quel point je l’avais trouvé décevant après sa tirade sur le Taj Mahal, mais il avait dans le même épisode tenté d’évincer son rival, Frédéric Lama, en profitant de l’abandon de Victoria Monfort.
Cette semaine, c’est à la faveur du toujours périlleux remixage des équipes que l’agent immobilier vedette a laissé entrevoir des côtés embarrassants de sa personnalité.
Prenant un peu trop au sérieux son rôle de ralentisseur, il a poussé à bout le pourtant très patient fils de Serge Lama, rivalisant de trivialité hasardant notamment que des problèmes gastriques l’obligeaient à ne pas reprendre le stop immédiatement, et il n’a pas supporté que son pousseur s’impatiente. Comme le gros geek en son temps, il a totalement pourri l’ambiance de l’étape, handicapant l’équipe des anciens enfants de… et celle des dandys en refusant d’endosser sa responsabilité. Hoang, qui se réjouissait certainement de découvrir l’Inde et qui risque désormais l’élimination, ne sera plus jamais fan des émissions de l’animateur en vogue, à mon avis.

Je ne comprends décidément pas l’attitude de ces peoples qui se prennent pour de vrais candidats de « Pékin Express ». Ils jouent après tout pour une association dans une émission dont les règles ont été adaptées a priori pour leur convenir. Les éliminations sont assez rares, le confort assuré quand les malheureux ne trouvent pas d’hébergement pour la nuit alors que les candidats lambdas peuvent se brosser pour être rapatriés à l’hôtel, et pourtant les binômes ne cessent de faire des caprices.

Outre l’attitude incompréhensible de Stéphane Plaza, dont la sexualité se précise légèrement puisque depuis sa visite du temple dédié au kamasutra, nous avons appris qu’il avait un ou une partenaire, j’ai aussi du mal à comprendre la stratégie de M6 qui se refuse à programmer en prime le samedi une élimination dans l’émission. Nous ne savons pas qui de Hoang et Frédéric Lama ou des dandys va virer (ou pas). Nous attendrons la semaine prochaine pour cette révélation essentielle.

Je m’interroge également sur l’intérêt d’orienter l’épisode à charge contre l’animateur en vogue de M6. Est-ce pour le punir d’être courtisé par les autres chaînes, que M6 handicape ainsi son coefficient sympathie ?

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

6 réflexions sur « Le syndrome Ilario »

  1. J'ai trouvé Hoang d'aussi mauvaise foi que Stephane dans cet episode… Je serais très déçue si les dandys patissaient de cette situtation groteste. Comme à chaque fois que les équipes sont mixées, les plus polis et gentils sont pénalisés, comme le gentil Jacky de Fonsorbes il y a quelques saisons…

    Mylie

  2. Mylie, je comprends la mauvaise fois de Hoang qui est une « vraie » personne et qui a donc tout intérêt à continuer à tout prix. Stéphane Plaza aurait pu repartir quand Sandrine Corman a pris largement le large au lieu d'exiger des excuses de Frédéric Lama, que j'ai trouvé plutôt patient.
    Je te remercie d'évoquer Jacky de Fonsorbe au passage, que j'adorais comme candidat.

  3. j'ai détésté Stéphane Plaza depuis le début de Pékin, alors que je le trouvais sympa dans ses émissions à lui
    je ne supporte pas les mauvais jouers et lui fait carrément de l'anti jeu
    je crois que je vais désormais le boycotter à moins qu'il ne le soit définitivement par sa chaine
    grrrrrr

  4. Hello,
    le fin du fin c'est quand même quand il a demandé au caméraman si Frederic avait le droit de le frapper, puis est retourné l'emmerder encore plus pour le provoquer et le pousser à la faute…
    Stéphane raconte que c'est pour ne pas être éliminé qu'il jouait son role…mais sa coéquipière était loin devant et il ne risquait rien…Ce faisant il éliminait donc juste sa tête de turc et l'association qui va avec …

    Je pense que je ne regarderais plus jamais une émission de Stéphane Plazza…

    Quand à M6 je pense que son animateur s'est révélé trop nul pour pouvoir passer sous silence ses agissements…Si la chaine n'avait pas montré les images on aurait eu un déluge de réglements de comptes dans la presse p'tipole

  5. Je pense aussi que l'animateur préféré de M6 a du pousser le bouchon trop loin pour que même au montage ils n'arrivent pas à l'éditer.
    Par contre, je comprends très bien pourquoi les fausses célébrités se battent comme des vrais candidats comem si leur vie en dépendait. C'est justement parce que ils pensent que leur célibrité en dépend. D'ailleurs dans toutes ses émissions, on remarque que souvent les ex-sportifs qui ont déjà vécu l'arrête de leur notoriété jouent finalement assez bien le jeu avec fair-play. Les plus affreux se révelent souvent être des petites starlettes de la télé qui veulent rester connus à tout prix. Stéphane Plaza fait donc partie de cette catégorie.

  6. S., je me suis posé la question du boycott, mais je crains de toute façon que ça ne soit pas nécessaire car j'aurais du mal à le voir de la même façon à l'avenir.

    helene, ce qui est rigolo, c'est que Stéphane Plaza reprochait justement à Frédéric Lama son immaturité et qu'il s'est ridiculisé avec son côté gamin : je titille à mort un plus grand que moi et je pleure quand il me cogne.
    J'ai admiré le self-control de Frédéric Lama car j'avais vraiment envie de latter Stéphane Plaza derrière mon écran.
    Ce qui m'étonne, c'est que les spécialistes des médias et du buzz n'aient pas plus rebondi que ça sur son attitude ridicule.

    cectoch, l'agent immobilier aurait pu se contenter d'ête gaffeur l'excès. C'est ce qu'on attendait de lui et qui aurait amplifié encore son coéfficient sympathie. Là il s'est juste planté…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :