Un seul Scott vous manque et Tree Hill est dépeuplé

Sachez en préambule que ce post est maudit, je l’avais rédigé dans les règles de l’art, ce matin, et mon ordinateur qui a pris sur lui de redémarrer me l’a avalé. Ne me parlez pas de sauvegarde automatique, celle de cette saloperie d’Open Office s’actionne trop tard pour avoir pu me sauver la mise et non je n’avais pas pensé au préalable à l’enregistrer non plus.

Ce qui est savoureux, c’est qu’en plus je répugnais à écrire ce billet sur la septième saison des « Frères Scott » diffusée en ce moment…

Pour en venir à mon sujet, la septième saison des « Frères Scott » réussit l’exploit extraordinaire d’être plus navrante que la sixième, qui n’était déjà pas terrible. Pour mémoire, dans la précédente, pas un mais bien deux psychopathes s’attaquaient à nos héros adorés : la baby-sitter hystérique et le tireur fou.

Mais là où la septième saison devient terriblement atterrante c’est qu’il manque désormais deux personnages clés de la série, l’un des Frères Scott et Peyton, la quadragénaire tourmentée, qui avait réussi miraculeusement dans la précédente saison à reconquérir son Lucas et surtout à monter son label musical indépendant très performant. Après avoir eu un bébé de son chéri, elle a donc préféré fuir Tree Hill et sa cohorte de psychopathes assoiffés de sang, en sa compagnie.

Il nous reste donc un Scott, Nathan, sa femme, son fils, Brooke et cette mocheté de Micro, du casting originel. J’ajouterai bien Skills, mais il ne sert définitivement à rien.
Qu’à cela ne tienne, les scénaristes ont intégré deux nouveaux mâles et une fille, dans la bande de Tree Hill. Les deux garçons, qui sont respectivement l’agent de Nathan et le copain scénariste de Brooke apparu déjà dans la précédente saison, sont tous les deux les sosies officiels de Lucas, et ils sont tellement charismatiques, que je les confonds encore. Pour les filles, la sœur d’Haley, qui pourrait être sa jumelle dans la vraie vie, remplace Peyton. Des personnages secondaires sont également venus faire nombre mais ils sont tellement inintéressants et semblables que je ne vais même pas prendre la peine de les évoquer.

Pour les intrigues, les scénaristes ont renoncé, au moins pour la première partie de saison, aux fous dangereux. Nathan est pris au piège par une bimbo qui prétend, la salope, porter son enfant. Mais le beau basketteur s’en défend et il a raison, car elle a tout inventé et nous l’apprenons grâce à l’infâme Dan, en quête de rédemption. Le super vilain de Tree Hill, qui souvenez-vous, souffre du cœur et avait vu l’organe sain qui devait lui être greffé par la suite bouffé par un chien, cherche en effet à se racheter pour ses péchés – avoir tué son frère et jamais reconnu son deuxième fils, entre autres… Cette malheureuse histoire a une incidence sur la carrière, déjà maudite, de basketteur de Nathan, puisqu’il perd son club et que son nouvel agent – il se brouille a priori avec l’ancien qui couche avec la sœur de sa femme qui n’est pas encore divorcé – veut l’envoyer en Espagne, ce qui s’apparente pour lui à l’Ouzbékistan.

Brooke, elle, se galère avec sa vie amoureuse. Le sosie de Lucas n’est en effet pas pressé de l’épouser et en plus la pauvre fille découvre qu’elle est stérile.

Micro est toujours laid et sort encore avec Mylie, qui en enlevant ses lunettes, a découvert qu’elle pouvait être mannequin grande taille pour la nouvelle ligne de vêtements de Brooke. Mais patatra, les paillettes et le strass lui montent à la tête et cette idiote veut maigrir, boit et se drogue, influencée en cela par un autre nouveau personnage sans intérêt, de petite starlette du cinéma qui travaille avec le chéri de Brooke à l’écriture d’un scénario.

L’agent de Nathan sort donc avec la sœur d’Haley qui vient de quitter son mari, mais il est hanté par le souvenir de la femme qu’il a aimée et qui est morte.

J’allais oublier qu’Haley a repris sa fabuleuse carrière de chanteuse et gère en parallèle le label créé par sa copine Peyton.

Le petit Jamie apparaît, lui, de temps en temps pour évoquer Tonton Lucas…


Voilà, les intrigues mauvaises sont en plus portées par des acteurs au top de leur forme. Nathan, qui perd chaque jour un peu de son modjo d’antan, est mono-expressif et comme il ne tombe plus jamais le tee-shirt, on s’en rend un peu trop compte. Les autres personnages sont interchangeables ou transparents, comme cette pauvre Haley qui ne sert à rien et que le pur Nathan répugne en plus à tromper. Brooke s’est empâtée, je sais, c’est moche de l’écrire mais c’est la vérité.
Sans sexe et sans personnages sexys, « les Frères Scott » moins un frère perd beaucoup de son charme.

En plus, il faut bien le dire, cette espèce de manie qu’ont les scénaristes de vouloir que leurs héros aient une carrière extraordinaire est un peu épuisante.
Souvenez-vous de vos années lycée, parmi vos anciens condisciples, comptez-vous l’équivalent d’Olivia Ruiz, de Guillaume Musso, de Tony Parker et de Pascal Nègre ? Non, au mieux, vous avez partagé le même self que Martine grande gagnante de la semaine d’un « dîner presque parfait » à Bourg en Bresse, qu’Emmanuelle, future tentatrice sur Virgin 17, ou que Nathalie qui a été finaliste deux jours consécutifs à « questions pour un champion ».

« Les Frères Scott » ont raté le virage du lycée. L’idée d’escamoter la fac n’était au fond pas idiote, mais retrouver tous les personnages, cinq ans après, dans des carrières extraordinaires de productrice de disque, chanteuse, basketteur de la NBA et auteur à succès est risible. Rory Gilmore a beau être sortie quasiment major de Yale, elle ne travaille pas pour le New York Times…mais pour un site web de seconde zone.
En plus, les scénaristes ne savent clairement pas quoi faire de leurs boulets de personnages. La série aurait du s’arrêter aux quatre années de lycée.

Bref, du coup, j’en suis venue à réfléchir et je désire proposer aux producteurs hollywoodiens qui me lisent une nouvelle série réaliste, antithèse des « frères Scott », où les héros du lycée, en général des branleurs de première dans mon souvenir, sont devenus ce qu’ils étaient destinés à être, soit pas grand chose. Dans « Friends », quand Monica retrouve Chip’, il travaille toujours à la caisse d’un cinéma et conduit sa vieille moto, je voudrais creuser cette idée. De mon côté, je me souviens que « biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip », star du collège, est devenue gendarmette, que « biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip », roi de la popularité au lycée, doit pointer au Pôle Emploi….

Publicités

11 réflexions sur “Un seul Scott vous manque et Tree Hill est dépeuplé

  1. j'ai jamais trop accroché cette série en plus le coup de peyton avec la maladie incurable, c'est cool dans un téléfilm de M6 mais dans une série (surtout avec la conccurence d'aujourd'hui…)

    C'est vrai que ça manque la série avec des gens normaux ou losers. Connais-tu la série Age sensible, c'était diffusé sur France 2 ya bien longtemps, c'était sur des étudiants habitant en Cité U, plus vraie (ou plutot moche) que nature! mais c'est plutot passé inaperçu faute d'audience

    Sinon, UNE série que je regrette, et impossible à récupérer en streaming: « les années collèges » dans le genre avec pleins de personnages moches

    PS: je viens de regarder Hannah Montanah, là ils sont moches, mais mon dieu que c'est mal joué! je vais jouer vieux con (vielle ça sonne mal)mais je les plains c'était mieux à mon époque:

  2. Heu comment dire, voire avouer, que:
    – je prèfère Julian à Lucas,
    – je suis fan de Brooke,
    – depuis facilement la saison 2, peut être même depuis le milieu de la saison 1 Lucas me sortait par les trous de nez,
    – je préfère largement Nathan,
    – je suis l'acquéreuse réjouie mais honteuse du coffret de l'intégrale des 6 premières saisons,
    – je suis déjà en train de me déleceter de la saison 8…
    – du coup je suis ravie que cette pleurnicheuse de Peyton se soit barré avec son Lucas sous le bras et leur mouflet,
    – en bonne gossipeuse je trouve que Sophia Bush a bien de la chance de s'être fait larguer dans la vraie vie par Chad M Murray pour trouver le bonheur avec l'acteur qui tient le role de Julian après une bref liaison avec James Lafferty….

    Bon d'accord Haley ne sert à rien mais çà on le sait depuis le début,
    Micro est moche mais il est « la caution on-n'est-pas-à-hollywood »…

    Moi je regrette juste Keith et cette bonne vieille folle de Debbie.

    Quand à Dan Scott sa pénitence c'est de s'être marié avce Rachel Gattina qui certes est jeune et jolie mais coooooooooooooooooooonne mouhahaha…Après Nanny Carrie et le chien bouffeur de coeur à greffer le pire qu'il pourrait lui arriver c'est de reconnaitre Lucas et d'avoir Jaimie en pension…

    Mais bon on n'est pas obligé d'être d'accord avec moi !

    Et puis si vous me houspillez la prochaine fois je signe M.Réa

  3. Mais pourquoi tu n'enregistres pas régulièrement ton travail? Ca t'éviterait des déconvenues! 😉
    Je n'ai jamais regardé un épisode entier de cette série mais à ce que j'ai lu ça ressemble au syndrome Beverly hills où les dernières saison sont du grand n'importe quoi…

  4. DODO, je ne connais pas « âge sensible », non mais ça a l'air cool d'après ce que tu en dis. Virgin 17 programme la suite des « années collège », « Degrassi High », mais je n'ai jamais regardé.

    Helene, tu n'es pas la seule à apprécier les nouveaux personnages et à vomir Lucas et Peyton a priori, d'après mes commentaires sur FB.
    Chacun ses plaisirs coupables, sinon… 😉

    GaËtaN, j'enregiste régulièrement « mon travail » mais pour mes posts, c'est différent. Je me méfierai à l'avenir de Open Office qui sauvegarde moins vite que word.
    Quant au syndrome BH, c'est exactement ça. Steeve crée un journal avec Brandon, Machine rachète la cafét'…

  5. One tree hill je regardais pendant un moment mais ça ne m'a pas marqué. Ah si au début, Nathan était vmt méchant avec Lucas et ce n'est aps passé parce que les petits cons riches qui se croient tout permis je les abhorre. Sinon depuis il est gentil mais tant pis pour lui.
    Sinon je me suis creusée la tête pour découvrir ZE célébrité dans mes amis puis dans le lycée en général mais keud… Déjà on a même du mal à croiser une célébrité, alors…

  6. alors là.. perso la saison 6 j avais eu un mal fou à la finir, c'était genre la corvée de regarder.. j'ai pointé mon nez le les 3 premiers épisodes d ela saison 7 mais non définitivement non ce n'est pas possible. Même le départ de Peyton n'est aps un point suffisament positif pour que je regarde donc bye bye tree hill.

    pour ce qui est des célébrités perso j'étais dnas le même lycée que Laurent Bonnart ancine joueur de l Om et actuellement a Monaco mais bon sinon je connias vraiment personne, même pas dnas les fait divers de mon journal local…

    Pour les séries je reste donc sur mentaliste, HIMYM, Parenthoot et Glee 🙂

  7. Pour Gaëtan, c'est plutot le syndrome inverse de Beverly Hills, car curieusement on devait nous faire saliver avec leur jeunesse dorée mais c'est pas pour dire mais ils font pas grand chose Assistante sociale pour Kelly, Donna, une tite boutique qui ne marche pas… et puis tenancier de bar. Pas que je dénigre ces professions enfin bon ils viennent de Beverly ça doit etre dur pour les parents, star de soap ou médecin

    Enfin, je dis tu regardais peut etre pas non plus Beverly 😉

  8. @dodo: effectivement, ils ont pas brillé finalement dans leurs carrières, mais je disais ça en comparant avec la baisse de la qualité des épisodes au fur et à mesure des saisons. Où peut être c'est nous qui vieillissons et pis c'est tout!
    Sinon pour en revenir à beverly hills je signale pour les fans que david (le copain de donna, joué par B-A green) est maintenant à wystéria lane dans la dernière saison de desperate housewives!

  9. @ Dodo : je suis au summum du bonheur de voir que quelqu'un sur cette terre connait « Age sensible » qui est de loin la série que j'ai le plus regretté.
    @ Poc : il ne faut pas que tu la manques. ca rediffuse sur France 4 vers 5h du matin tout à la fin des programmes de la nuit (oui je sais c'est un horaire indécent, surtout pour une série de cette qualité…).

    Je rejoins tout a fait ton analyse de OTH (sauf sur la partie concernant Julian et Clay, qui sont 10 fois moins irritant que Lucas) mais je reste une accro inconditionnelle de la série.

    J''ai été dans un lycée d'une ville banale et pourtant nous avons nos gloires locales : dans les anciens élèves je compte :

    – une chanteuse éphémère(connue le temps de quelques primes de Nouvelle Star)
    – Un prince (oui oui un vrai et un célèbre, en plus. C'est étonnant mais ils ne vont pas tous dans des écoles en Suisse !)
    – un champion de France de Ball Trap (comment ça on s'en fout ??!)

    Évidemment, aucun de ceux là n'auraient jeté le moindre coup d'œil vers ma petite personne !

  10. j ai regardé degrassi sur fille tv puis june sur le sat … c'eest un peu comme les années colléges mais en moins bien quand même.
    on y retrouve des anciens Spike, Snake, Joe celui qui avait toujours un chapeau…
    ca parle de drogue de suicide d anoexie de grossesse… c'est un peu pareil mais en moins bien… ahhhhhhhh nostalgie quand tu nous tiens.
    sinon je suis ravie car en streaming je re re regarde Hartley … je reprend du début et espére arriver aux épisodes avec le beau S Baker 🙂

  11. Je trouve que la série est pas mal, même si c'est toujours le meme bla bla américain de toutes les séries avec lesquelles on nous gave à la TV depuis ces dernieres années! Pour les fan en tout cas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s