« Un samedi soir sur la terre »…enfin surtout devant la télé

Mes lecteurs les plus assidus le savent, je suis une fan inconditionnelle des « enfants de la télé », chacun ses vices, et j’essaie dans la mesure du possible de ne manquer aucune édition de ce divertissement pourtant présenté par Arthur. Il faut dire que je suis certainement nostalgique de l’époque où l’émission était diffusée à 22h30, le samedi, sur FRANCE 2 à l’époque, comme « la Fureur » qui avait le droit aux primes, elle. L’émission portait alors bien son nom et pillait les archives de l’INA à bon escient.

Mais, hier, j’ai été récompensée de ma fidélité puisque Arthur recevait entre autres Madame Lepic, pardon la géniale Valérie Bonneton, et qu’il a donc diffusé pour la peine une hilarante scène inédite de la saison 3 de « fais pas ci, fais pas ça » dans laquelle Fabienne est ligotée dans le cellophane et oubliée par les esthéticiennes dans un centre de thalasso. J’ai hâte de savoir comment elle s’est retrouvée dans cette situation et de l’entendre hurler pour qu’on vienne la délivrer.
J’ai déjà converti pas mal de mes lecteurs, des amis, mes parents, et une amie de mes géniteurs à cette excellente série française – toujours pas d’oxymore à l’horizon – et je compte par avance sur vous pour lui faire de l’audience lors de sa prochaine diffusion sur France 2.

Passé « les enfants de la télé », j’ai pu constater que le paysage télévisuel du samedi soir en seconde partie de soirée était bien morne. J’ai donc échoué devant l’étonnant « unbreakables » présenté, enfin surtout lancé à la bouche, pas le vaillant Taïg Khris, promu « animateur » sur W9, enfin surtout montreur de télé-réalité américaine doublée grossièrement à la bouche en français. Je m’étonne d’ailleurs de ce choix car Taïg ne s’est pas montré particulièrement « unbreakable » lors de sa participation à « Koh Lanta », l’épisode humiliant du pico ou du bambou sur la tête aurait du l’inciter à ne plus jamais montrer son visage devant un petit écran.
Bref, Taïg « présente » donc un inepte programme américain dans lequel des athlètes acceptent délibérément d’être torturés devant les caméras. « Fear Factor » à côté c’est une blague. Là, nos courageux volontaires arpentent la jungle en courant avant de s’attaquer à mains nues à un anaconda belliqueux ou se jettent à ski tout habillé dans l’eau glacée en Norvège. Pour souder l’équipe, leur chef a parfois l’idée de les fouetter à coups de bambous…
C’est absolument ignoble et complètement débile, mais il n’y avait que ça ou Ruquier, alors j’ai cédé…

Cette émission m’a vraiment retournée au point que j’ai rêvé ensuite que je partais en voiture avec Amélie et Senna à l’Ile de Ré où je proposais d’ailleurs gentiment des les héberger avant de les supplier de me larguer à un abri de bus afin de regagner le continent car comme les habitants de la maison, je n’en pouvais plus d’eux. Mais avant de les quitter, je leur expliquais malgré tout que chacun était libre de ses choix.

Je ne suis pas folle, enfin je m’inquiète quand même un peu là….

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

6 réflexions sur « « Un samedi soir sur la terre »…enfin surtout devant la télé »

  1. Moi aussi hier j'ai découvert une nouvelle émission: Repas de Familles vers 20h10 sur france 3. Le concept se rapproche du DPP, mais entre 2 familles (une famille reçoit dans l'émission du samedi, et la 2ème dans l'émission du dimanche). Ce week end ça se joue donc entre une famille dunkerquoise dont le chef tient une friterie et qui ne cuisine à la maison que des recettes à base de friture, et une famille dont le chef tient un restaurant gastronomique où le moindre gramme de gras est prohibé. Bref la rencontre de 2 mondes opposés, assez sympathique et bien caricaturale comme il faut. Encore une nième émission de cuisine mais qui m'a fait passer un bon moment.

  2. Un extrait de la saison 3 de FPCFPC, j'ai manqué ça?! Je suis un peu dég', surtout que, l'après-midi, en attendant Les Frères Scott (qui sont bien plus digestes un épisode à la fois, surtout que j'ai un peu manqué le début), j'ai regardé avec plaisir M.Lepic fait un burnoute (et les femmes Bouley devenir mannequins puis Mme Bouley suspecter son mari de la tromper).
    Mais je ne sais pas si j'aurais pu supporter tout un Enfants de la télé (avec Marion Cotillard, en plus) pour ce petit plaisir. J'aurais pu revoir un bout de Premiers baisers (ou des Années Fac, je ne sais plus), mais, après tout, je reverrai Virginie D. mardi soir sur France 2…
    Puis, finalement, chez Ruquier, ce n'était pas si mal, même si Steevy ne chante pas forcément très bien. Enfin, je parle du Ruquier de première partie de soirée, puisque je n'ai pas vu le Ruquier de deuxième partie de soirée, c'était l'heure de Hard times et Valemont.

  3. GaËtaN, j'ai essayé « repas de familles » mais le concept « ne passe pas » pour moi. Je trouve ça justement trop caricatural et pas vraiment digne du service public.

    Pierre, je suis d'accord cette saison des FS passe mieux au rythme d'un épisode à la fois. De toute façon, je ne reconnais plus personne… Quant à tes appréhensions sur les enfants de la télé, elles étaient totalement justifiées et du peu que j'ai vu, j'ai bien aimé Steevy et Claude Sarraute en FM Banier et L. Bettancourt.

  4. Je me suis fait une soirée Ruquier hier soir! Et si tu avais regardé Ruquier en deuxième partie de soirée, tu aurais appris que M. Lepic joue dans une pièce de théâtre avec Patrick Bruel et Valérie Benguigui, « Le prénom ». Voilà tu sais tout maintenant!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :