Jo-Wilfried et sa voisine : La nouvelle aventure du tennisman glouton !

Depuis quelques jours, un nouveau formidable spot publicitaire mettant en scène les préférences alimentaires du tennisman français Jo-Wilfried Tsonga est diffusé à la télévision. Il est basé exactement sur le même principe que les précédents qui mettaient en scène des sportifs et notamment la star du tennis mondial : « Jo » a une folle envie de Kinder Bueno et un indélicat entend bien lui ravir sa friandise.
Tout a commencé à l’aéroport où d’un geste de la raquette, l’égérie Kinder avait pu finalement arracher sur le fil sa barre chocolatée et l’aventure s’était poursuivie à la boulangerie avec la complicité de la tenancière des lieux qui avait cherché à refourguer sa camelote à une cliente plutôt que d’arracher au sportif français sa précieuse dose de sucres rapides.

Aujourd’hui, je m’inquiète légitimement pour le régime alimentaire du leader ou approchant du tennis français. En effet, nous découvrons dans le spot, Jo-Wilfried dans son intérieur très sobre, le jeune homme s’apprête à prendre une collation et découvre, mazette, qu’il ne lui reste qu’un Kinder Bueno. En revanche, son placard est plein de petits pains au chocolat chocolatines, et de biscuits en tous genres. Je ne m’étonne plus qu’il ait un visage aussi poupin, en français dans le texte d’aussi grosses joues. Quelqu’un sonne, c’est sa nouvelle voisine, fort mal élevée qui s’invite chez lui et entend déguster le Kinder Bueno abandonné justement sur le plan de travail. Jo qui n’est jamais à court d’idées, nous le savons depuis l’aéroport, lui propose en remplacement l’énorme fondant au chocolat qui est également posé dans sa cuisine puis des cookies. Si je fais le bilan du nombre de choses sucrées que ce sportif stocke dans sa cuisine, je suis au bord du coma diabétique. La jeune femme conciliante consent finalement à partager le dernier Kinder Bueno avec le sportif, faisant ainsi un geste pour le sport français en évitant à notre champion d’engranger encore des calories néfastes.

Plus sérieusement, et au risque de nous faire passer avec ma moitié qui va prochainement s’indigner des méthodes de l’industrie agro-alimentaire, pour des intégristes de l’alimentation, ce que la confection d’un fabuleux flan de coco au toblerone – oui mais avec du sucre non raffiné – semble d’ailleurs contredire, je m’étonne qu’un sportif par définition sain cautionne ce spot qui fait clairement la promotion du sucre bien dégueulasse auprès des petits enfants déjà bien assez gras comme ça.

Les sportifs pourraient mieux choisir leur grande cause, même si clairement les produits Kinder comptent des tas de grands verres de lait dans leurs recettes, je ne l’oublie pas.

De mon côté, comme je vomis Jo-Wilfried Tsonga, j’ai ralenti sur les Kinder Bueno auxquels je préfère décidément les Kinder Joy.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

12 réflexions sur « Jo-Wilfried et sa voisine : La nouvelle aventure du tennisman glouton ! »

  1. Je me suis demandé si cette voisine n'était pas la dame de la boulangerie, tellement je l'ai trouvée sans-gêne à entrer chez Jo et se proposer de lui bouffer son Kinder (hum, cette formulation est un peu douteuse, pardon).
    Par contre, je n'avais pas tilté sur le fait que, autant une boulangerie peut contenir des tas de gâteaux, autant un intérieur de grand sportif moins. Mais peut-être que Jo n'est pas célibataire et accepte que sa copine se goinfre de BN devant lui (et après tout, elle accepte bien que Jo donne son Kinder à la voisine, alors…).

  2. Il y en a une autre qui m'énérve c'est la pub avec tony parker qui veut défoncer un distributeur car il est coincé!!un peu bebete

  3. C'est tellement crédible comme situation, la voisine qui s'incruste comme ça, que j'ai plutôt pensé à un scénario de film porno. Je m'excuse par avance de cette interprétation, mais elle débarque chez un inconnu sans aucun complexe et, au bout de trente secondes, sans la connaître, Jo accepte de partager sa barre chocolatée…

  4. Comme Pierre, je suis à peu près certaine que la voisine est la fille de la boulangerie ne sont qu'une seule et même personne, elle lui dit d'ailleurs qu'ils se sont déjà rencontrés (donc à la boulangerie??)… Mais je n'avais pas fait attention aux stocks des placards de « Jo aux grosses joues »…
    Mylie

  5. Pierre, je n'avais pas identifié la voisine, mais quel hasard quand même que la voleuse de friandises de la boulangerie emménage dans son immeuble. J'ai peur qu'elle le harcèle en fait… Sinon, effectivement c'est peut-être la copine de Jo qui est boulémique et non lui.

    Dodo, Tony n'est guère patient et donne lui aussi un mauvais exemple en tentant de défoncer un distributeur.

    Monty, bien vu, effectivement on partage sa barre chocolatée plus volontiers avec une inconnue dans les films réservés aux adultes.

    Mylie, tu ne verras plus la pub de la même façon quand tu observeras le contenu des placards et de la cuisine globalement.

  6. J'ai apperçu la pub Kinder, et je suis d'accord avec Pierre et Mylie. C'est la fille de la boulangerie qui n'etait pas à l'aéroport cependant.
    Du coup je ne commente que pour obtenir ma dose quotidienne de POCerie demain.

  7. Bonjour!

    J'ai lu qu'il y avait un chantage au commentaire par ici alors je reviens en faire.

    Je n'ai pas encore vu la nouvelle pub mais en te lisant j'ai effectivement pensé à un film pour adulte. Je vomi aussi JW et mes enfants semblent eux aussi préférer le Kinder Joy au Kinder Bueno, au point que je n'ai toujours pas pu en goûter.

    Sinon, je goûterai bien du flan coco au toblerone. L'intitulé seul me donne faim.

  8. J'en rajoute une couche et je pense également que c'est la fille de la boulangerie (sûrement une folle psychopathe qui suit son idole partout, s'installe au même étage que lui et trouve des idées bidons pour s'incruster et à terme lui voler sa vie).
    Et bravo Monty pour l'analyse subconsciente de la pub, avec Jo-Wilfried et sa barre chocolatée 🙂 Ca m'a bien fait rire (et c'est assez plausible) 🙂

  9. cectoch, je te remercie pour ta participation. Il faut que je revisionne la pub de la boulangerie du coup maintenant pour m'assurer que vous avez raison.

    Louise, du chantage tout de suite… sans menaces, pas de réactions, donc j'applique des méthodes…discutables.
    Pour les Kinder Joy, c'est fini a priori. Je n'en ai pas assez profité à mon goût.

    Boadiceaa, cette fille aime peut-être simplement manger des kinder bueno à l'oeil.

  10. Possible, mais je reste sur l'idée de la voisine psychopathe… C'est plus drôle 🙂 J'ai sans doute trop vu de téléfilms de la une, l'après-midi… Mais n'empêche, aller chez le voisin pour cette raison futile d'avoir un creux et au final refuser tous les trucs bourratifs qu'il propose pour n'accepter qu'une moitié de kinder bueno… Elle ne devait pas avoir si faim que ça (ou alors faim d'autre chose, cf théorie ci-dessus 😉

  11. Les Kinder Joy c'est les faux Kinder Surprise avec des jeux pourraves et 2 boules dedans? Ca coûte un bras ca, mais ca doit être bon, vu que j'ai pas le temps d'en manger chez moi! :o)
    Et pour l'éthique de Jo, il faut se rappeler que tout le monde ne se reconvertira pas en Saga Africa et qu'il faut engranger les billets tant qu'on le peut…

    Banane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :