Foudre, une série avec des garçons en slip dedans !

Vous le savez peut-être car j’ai glissé plusieurs allusions à ce sujet dans mes posts, cet été, à cause du travail, je ne suis pas partie en vacances. Mais je m’en réjouis aujourd’hui car je peux profiter de mes quelques jours de congé en attendant la rentrée qui approche dangereusement pour visionner la quatrième saison de « Foudre ». Je me mords les doigts en revanche d’avoir loupé les inédits de « Cœur Océan ».

« Foudre » est une formidable série pour adolescents semi-scénarisée car le réalisateur adore laisser ses comédiens improviser a priori. Elle met en scène l’histoire d’amour d’Alex et Alice. Nous y retrouvons également Léo, le meilleur ami d’Alex, mais j’y reviendrai.
Dans la première saison, Alex a le coup de foudre – d’où le nom de la série – pour Alice qu’il a croisée à la bibliothèque de La Rochelle. Il plaque donc la Charente Maritime pour rejoindre sa dulcinée en Nouvelle Calédonie. Mais leur histoire semble impossible à cause de l’ex, très mauvais comédien au demeurant, de la jeune fille, qui l’a sauvée lors du naufrage d’un navire qui a coûté la vie de sa mère. Alice a donc une dette envers ce garçon et ne peut le quitter, sauf qu’à la fin si quand même. Le tout est mâtiné, comme chacune des saisons de la série par la suite, de légendes exotiques.

Dans la deuxième saison, Alice coule des jours heureux avec Alex et Léo en Nouvelle Calédonie mais la certitude que sa mère n’est pas morte en vrai la taraude. Elle en acquiert la certitude quand de mystérieux indigènes viennent la hanter. A la fin de la saison, Alice, après des rites initiatiques fort étranges, retrouve sa maman, qui est en fait le sosie de Zazie et la ramène chez elle.

Dans la troisième saison, que j’ai survolée, Alex disparaît et Alice le croit mort. Elle se rapproche donc d’un étrange garçon baptisé Sam, qui est en fait, et elle l’apprendra plus tard, le meilleur ami d’enfance d’Alex. A la toute fin de la saison, après un séjour dans la tribu des Inconsolables, Alice décide de vivre son idylle avec Sam, et au moment où elle va le rejoindre, Léo apprend que son pote a été retrouvé.

Voilà où nous en étions au moment du démarrage de la quatrième saison, qui semble centrée sur le personnage mystérieux du père d’Alice…

[Je dédie cette photo de David Tournay en slip à Pierre La capture est faite maison. Merci qui ?.]
Mais je me suis rendue compte en regardant la série depuis hier qu’en fait cette année, les scénaristes avaient bien compris que les intrigues ne passionnaient guère les téléspectateurs et que la nudité de Léo – désolée Pierre de marcher sur des plates-bandes en évoquant David Tournay nu ou David Tournay en slip – était le meilleur argument pour pousser les gens à regarder « Foudre ». Il apparaît donc torse nu et en slip quasiment à chaque fois qu’il doit intervenir dans l’intrigue. Comme il baise comme un lapin, on peut également régulièrement apercevoir ses fesses. Programme pour la jeunesse oblige, aucune nudité faciale n’est à déplorer à ce jour. De plus, placement de produit oblige, David Tournay s’équipe presque exclusivement chez American Apparel.

A côté de David Tournay en slip, si on passe le jeu franchement moyen des comédiens, qui ont toutefois progressé en quatre saisons, « Foudre » est une série assez intéressante. D’abord, parce qu’elle a le mérite d’être dépaysante, toute l’intrigue se déroule en Nouvelle Calédonie ou à proximité et majoritairement en extérieur. Elle est ensuite plutôt servie par une bande son vraiment sympathique. Enfin, l’idée de mettre en scène des mythes exotiques est plutôt bonne même si elle a longue en devenant systématique, elle a perdu de son charme.

Mais bon, on ne peut pas s’empêcher de se demander de quoi vivent ces jeunes gens, ce qui est un peu le côté AB obscur de toutes les fictions françaises.

Publicités

4 réflexions sur “Foudre, une série avec des garçons en slip dedans !

  1. Je te déteste, pour avoir casé un David Tournay nu qui va me piquer des lecteurs potentiels. Il va falloir que je fasse fort dans mon billet pour racoler largement (sauf que, en vrai, je coince un peu sur mon billet sur le sujet). Tu te rattrapes toutefois avec ces deux merveilleuses captures d'écran, que j'ai personnellement ratées parce que mon disque dur Numéricable est un peu plein de mes enregistrements de vacances que je n'ai pas encore vus.
    Et je te remercie, j'avais complètement oublié l'intrigue de la mère morte (ha ha).

  2. Joséphine Joubert vit aussi tu tournage du très chantant « NAP »… la série où la costumière n'est pas fatiguée,ils n'ont que deux tenues chacun, c'est lassant…

  3. Pierre, je crois que pluzz fonctionne bien ce qui peut te permettre de rattraper ton retard à ce sujet. Quant à David Tournay, je me suis excusée et tu as constaté que je m'était rattrapée en photos.

    Anonyme, « NAP » est fini, non ? Je n'avais jamais fait attention aux tenues des protagonistes. J'y prendrai garde dorénavant.

  4. Je trouve que tu exagères un peu, on ne voit pas TOUT LE TEMPS David Tournay nu, et la série n'est pas centrée sur ça ! Et ça m'étonnerai beaucoup que les scénaristes fassent exprés de mettre David nu pour attirer des personnes, surtout que la série a dejà énormément de fans, qui aiment les intrigues , contrairement à ce que tu dis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s