L’autre histoire de jouet

En remontant distraitement toutes les chaînes de la TNT de 7 (Arte) à 19 (France ô désormais), afin de fuir le « news show » de Bruce Toussaint, supportable à très petites doses, je me suis bizarrement attardée sur Direct 8, la chaîne de la TNT que je ne regarde strictement jamais, et encore plus étrangement sur un programme baptisé « les jouets de l’extrême ». Je me suis en effet rendue compte que je venais de tomber sur un programme 100% british, le genre que diffuse Channel Four, la BBC ou la chaîne 5 vers 20 heures et qui me scotche quand je suis en villégiature à Londres. Il faut être typiquement anglais pour programmer une émission pédago-scientifiquo-économique en « access-prime time » ou s’appeler Direct 8 et se balancer apparemment éperdument de ses courbes d’audience. De mon côté, j’ai été happée par cette émission car en la regardant, j’avais l’impression d’être revenue un mois en arrière quand je récupérais d’heures et d’heures d’arpentage de la capitale britannique devant le petit écran en cherchant un programme pour me détendre.

L’épisode des « jouets de l’extrême », que j’ai vu, était consacré au Meccano, qui a été créé par un anglais Monsieur Hornby aux XIXème siècle, depuis la firme est devenue française et a perdu tout intérêt en passant la Manche. L’animateur, un doux dingue chevelu baptisé James Mays, décide, j’ignore réellement pourquoi, de construire à Liverpool, l’endroit où le jouet a longtemps été produit, un pont en pièces de Meccano. L’émission mettait donc en scène la fabrication du fameux pont, du choix des plans et du modèle avec des pontes de la ville et des ingénieurs extrêmement sérieux, en passant par sa fabrication dans une école de génie civil de la ville jusqu’à sa mise en place en ville. J’avoue que j’ai loupé la dernière étape, mais la photo ci-dessous prouve que James est arrivé à ses fins. Je vous rassure, la solidité des pièces de Meccano avait été mise à rude épreuve auparavant par l’un des concepteurs du pont qui a soulevé grâce à une grue en petites pièces métalliques la porche de l’animateur.

Ce qui est génial pour une téléphage anglophile, c’est de constater à quel point ce programme est typique de ce qu’on voit à la télé britannique, qui ose diffuser des trucs chiantissimes mais très instructifs à côté d’émissions extrêmement trash ou juste débiles, que les français se feront un plaisir d’adapter à l’avenir. Bizarrement, j’ai pu retrouver « un dîner presque parfait » ou de multiples déclinaisons de « Big Brother » ici mais rien qui ressemble aux « jouets de l’extrême », qui perd de son charme à la « translation » puisque l’émission s’appelle en vrai « Toy Stories ». Elle a évidemment été conçue par l’excellentissime BBC.

Bref, en un mot comme en cent, avec un petit verre de rosé dans le nez ou une bière à la main, je vous recommande « les jouets de l’extrême » sur Direct 8.
God save the Queen !

[Je pense récolter au grand maximum un commentaire d’encouragement sur ce post…]

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

12 réflexions sur « L’autre histoire de jouet »

  1. Allez, le commentaire d'encouragement sera de moi. Tu ne zappes même pas de temps en temps sur Direct 8 pour regarder Morandini reprendre les news de son site ouèbe avec un jour de retard ?

    Quant à cette histoire de jouets, je regarderai s'il y a d'autres épisodes (on n'a pas idée de trouver le moyen de tourner plusieurs épisodes d'un concept pareil, mais bon…) (la prochaine fois, le défi sera de peupler une ville entière avec des playmobils géants ?), mais contrairement à toi, j'aime bien le News Show, malgré la suffisance de Bruce Toussaint (Mon Dieu, comme Samuel Etienne me manque…).

  2. Je suis un peu déçu d'avoir loupé ça, car ce genre de programme me captive aussi. Hier soir j'ai regardé dans le même genre les déménageurs de l'extrême (sur direct 8 aussi) où on nous explique les techniques employées par les ingénieurs pour bouger des maisons, des églises, des réacteurs nucléaires d'un point A à un point B. Je trouve ça fascinant!

  3. Vinsh, je voulais justement le glisser dans ce billet, mais par principe je ne regarde JAMAIS l'émission de JMM sur Direct 8. Je crois sinon qu'il existe un épisode sur les Lego, que je voudrais voir d'ailleurs.

    Gaëtan, je crois qu'il y a un autre épisode, jeudi vers 19h30.

    Lady Cécilie, effectivement !

    A toute et à tous, merci pour vos commentaires encourageants. 😉

  4. c'est moi ou on dirait que frederique lefevre a décidé de se pendre?

    bon ok pas drole

    ps: qui a gagné le jeu du secret?

  5. J'ai vu cette emission, et celle avec les LEGO est encore mieux !!

    C'est un OVNI de la télé mais c'est passionnant à regarder. C'est tellement « frais » contrairement aux autres emissions qui se ressemblent toutes.
    J'espère qu'il y aura d'autres épisodes.

    Du coup, j'encourage aussi cet article qui a le mérite de faire découvrir des emissions plus confidentiels.
    Bonne journée à tous.

  6. Je suis déçue d'avoir raté cette émission vue que petite je jouait beaucoup au Mécano. Du coup moi aussi j'encourage ce post qui me fait découvrir une nouvelle émission.

    C'est pas lui qui a fait une maison grandeur nature en légo, par hasard? Il me semble avoir vu ça quelque part.

    PS: on fait quand nos diners presque parfait virtuelles qui seront forcément plus drôles que les crais de la 6?

  7. Emission rigolote, ce soir c'était un fan de scalectrix, qui organisait une course sur un circuit désaffecté, c'était très rafraichissant, merci d'avoir indiqué cette émission originale !
    Marie

  8. Il y en a une sur la pâte à modeler qui est encore plus typiquement anglaise que les autres. (Je trouve que çà se regarde mieux à 2h00 du matin, qu'en avant-soirée surtout qu'il y a Torchwood sur NRJ 12 à la même heure)

  9. Un autre encouragement de ma part 🙂 Et la ville en Légo, ça me fait immanquablement penser à cet épisode de Malcolm, où Dewey a construit une ville parfaite avec son père en plein milieu du salon – ville parfaite qui se transforme en sauvage dictature – et qui est finalement détruite, godzilla-like, par la mère… Ahah j'en ris encore 🙂

  10. James Mays avait construit une maison entièrement viable en brique LEGO 2×4 totalement hilarant et instructif comme émission 😀

    Ce type est un doux dingue fou de jouets en tous genre avec des idées farfelues géniale. En France on est totalement conformistes et formatés, du coup ce genre de projet est souvent méprisé par « les gens qui pensent » (enfin qui croient qu'ils pensent, hein)… Dommage…

    S'il y a un truc que je kiffe au monde, c'est la TV Britannique et particulière la BBC….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :