POC VS Super Connard

C’est l’été, j’ai chaud, je suis fatiguée…

Je suis donc 100% Grumpy durant 75% de mon temps éveillé. Il ne m’en faut pas plus pour croiser des Super Connards à tous les coins de rue.

Je prends les escalators pour me rendre dans le métro, mais je me mets bien au milieu pour empêcher les gens pressés de descendre les marches, mieux si je suis avec une connaissance j’obstrue totalement les marches. Si on ose m’adresser un pardon, je soupire ou je prendre une mine offusquée.

Il fait 60° dans le métro, mais je me colle aux gens bien qu’il y ait un semblant d’espace autour de moi.

Il fait 60° dans le métro, et je ne me douche plus, à quoi bon de toute façon je serai trempé dans dix minutes, du coup j’embaume toute la rame avec mon odeur dérangeante.

Il fait 60° dans le métro, mais je refuse de bouger quand les portes s’ouvrent histoire d’empêcher les gens de sortir et accessoirement de monter dans la rame.

J’ai bien lu qu’il fallait laisser descendre les gens avant de monter, mais non moi je fonce dans le tas, on ne sait jamais que je reste sur le quai.

J’ai décidé de promener mon bébé dans le métro où il fait 60° aux heures de pointe et bien sûr je ne plie jamais ma poussette alors je fonce dans le tas pour qu’elle rentre, n’hésitant pas à blesser les mollets des gens.

II fait chaud, cette personne a l’air épuisé, je vais lui demander « si les vacances, c’est pour bientôt ? ».

Il fait déjà très chaud, je vais annoncer à tout le monde qu’aujourd’hui les températures vont monter jusqu’à 39°, histoire de faire mon intéressant.

Et oui, c’est moi, Super Connard. Et vous partez en vacances sinon ?

Publicités

5 réflexions sur “POC VS Super Connard

  1. Sans compter qu'aujourd'hui vu qu'à la ligne A été en rade. Il a fallu se taper le bus bondé en pleine chaleur. 1 heure au lieu de 20 minutes pour faire le trajet.

  2. Bon courage!

    Je vais, je viens, mais rien qui puisse s'apparenter à des vacances à partir du moment où il y a trois monstroplantes à gérer, à occuper, à séparer …
    Je m'applique à ne pas les coller dans le métro aux heures de pointe, histoire de ne pas t'énerver plus! Surtout qu'il faut batailler pour qu'ils se lavent.

  3. Helène, je suis dans le même cas. Restons zen ! 😉

    Adeline, pile quand je suis sortie du boulot (en avance) pour me taper le retour à pieds, heureusement… Navrée pour toi !

    Louise, je compatis pour les Monstroplantes…

  4. Ah, je tombe de temps en temps sur ce vieux post et je ris à chaque fois, surtout quand tu dis « il fait 60° et j'ai décidé de promener mon bébé dans le métro » 🙂
    D'ailleurs, je pense assez souvent à ce post quand je râle intérieurement en prenant le métro ici. Par exemple, les gens s'agglutinent à l'entrée des portes alors qu'il y a moult espace dans les couloirs sur les côtés… Du coup il faut parfois faire le forcing alors qu'on pourrait tous avoir un peu de place si les gens voulaient bien s'étaler un peu. Et puis le coup des gens qui sont postées devant la porte et qui ne disent pas qu'ils pourraient gêner les gens qui veulent monter ou descendre, on en a plein ici aussi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s