Embrasse-moi idiot !

Dans mon Télé POC, j’avais omis, honte sur moi, de signaler la diffusion en deuxième partie de soirée samedi sur NRJ12 de « cinq frenchies à Cancun » que j’ai préféré à « Tonnerre mécanique » sur Virgin 17. Il faut dire que je n’ai jamais réellement saisi l’intérêt d’une fiction basée sur une moto, qui ne parle même pas, contrairement à Kit de « K2000 ». « Cinq frenchies à », c’est un peu le « Pékin Express » de NRJ12. En effet, cinq jeunes gens sont lâchés dans une ville sans un sou et, c’est un peu là que la ressemblance avec l’émission de M6 s’arrête, doivent rouler de grosses pelles à des autochtones femelles afin de gagner le jeu mais aussi d’empocher un peu d’argent pour manger sur place – un kiss, comprendre un langoureux baiser avec la langue, équivalent à 0.30 centimes d’euros. La ressemblance avec l’émission de la six reprend avec les épreuves d’immunité et de confort qui permettent notamment aux candidats de ne pas dormir à la belle étoile sur un transat.

« Cinq frenchies à Cancun » qui se déroule pour cette édition pendant le fameux spring break américain est donc la quatrième déclinaison de l’émission, qui a auparavant investi Miami et Rio mais qui a aussi pris la forme de « 5 Bombes chez les Frenchies » que je regrette d’avoir loupé pour le coup.

L’émission était jusque là admirablement présenté par Jérémy Michalak, « miminou » du « groupe » qui est désormais incontournable sur le PAF, puisqu’il participe à l’émission quotidienne d’Alessandra Sublet sur la cinquième mais qu’il est également rédacteur en chef et chroniqueur du talk-show de Laurent Ruquier diffusé sur France 4. Mais faute de temps justement, le jeune animateur et ancien comédien de qualité a du passer les rênes de l’émission au discret depuis quelques temps Zuméo (ancien de la matinale de M6). Il aurait pu faire pire, mais à peine, en confiant le programme à Jérôme Anthony, qui sera bientôt au chômage si la Nouvelle Star s’arrête effectivement.

Cette émission est évidemment à prendre au xième, et encore parfois ce n’est pas suffisant, degré. Les candidats plus beaux gosses les uns que les autres rivalisent de beaufitude pour « kisser », oui car dans l’émission on anglicise un peu tout et les kisseurs kissent, un maximum de nanas.
Comme dans « Pékin Express », où dans l’idéal les concurrents aimeraient rouler dans de grosses berlines confortables et rapides pour atteindre leur but au plus vite mais échouent parfois dans des picks-up poussifs, dans « cinq frenchies », il arrive aux candidats de rouler des pelles à des gros cageots sans trop cacher leur dégoût. De toute façon, ils misent plus sur la quantité que la qualité et samedi soir au bout d’une vingtaine de baisers baveux et plein de langues, j’ai préféré arrêter le massacre.

Désormais, j’attends que NRJ12 réhabilite son très, très culte « poker Mission Caraïbes », la meilleure émission de télé-réalité de l’année 2009, qui surclassait tous les « dilemmes » de la terre.

Publicités

5 réflexions sur “Embrasse-moi idiot !

  1. Argh.

    Elle semble vraiment trop bien cette émission!

    Sinon, qu'as-tu pensé de Marie-Antoinette? J'en ai vu un bout hier et cela ne m'a pas déplu, peut-être ne l'avais-je pas vu dans de bonnes conditions la première fois.

  2. j'avais vu une partie des « bimbos » et c'était plus facile pour elles il me semble, car les garçons se laissaient plus facilement embrasser que les filles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s