Encore un magnifique (publi)reportage d’investigation sur M6 !

Si j’étais le CSA, je me pencherais sur les accointances de M6 avec l’industrie agroalimentaire à laquelle elle cire les pompes le plus régulièrement possible. Je vous ai déjà parlé de « MIAM », cette formidable émission qui nous permet de découvrir les coulisses des usines qui produisent les céréales ou les yaourts de MARQUE que nous mettrons dans notre caddie à notre prochaine visite dans une enseigne de la grande distribution.
Hier, le toujours très sérieux « Capital » se penchait sur les secrets du bien manger. L’émission ne nous a pas épargné le sujet culte sur la salade en sachet, un must, renouvelé cette année grâce à la folie des « jeunes pousses » dont j’ignorais tout avant-hier, mais aujourd’hui j’ai une furieuse envie d’épinards, de roquette ou de mesclun. Personnellement, mes jeunes pousses, je les achète au marché dans des poches cradingues et je, enfin ma femme, se charge d’enlever la terre qui les recouvre. Bizarrement, elle ne sont pas facturées 30 euros le kilo. Mais bref, donc « Capital » revenait donc hier sur « la folie des jeunes pousses » et sur, j’ai failli tomber de mon lit, le sandwich diététique de la marque Subway.

[Voici un sandwich diététique]

Si par chance, vous ne connaissez pas encore l’enseigne. Elle tente de s’imposer aujourd’hui grâce à un développement exponentiel de ses succursales face à Mc Do ou Quick. A Toulouse, nous en avons déjà deux, mais à Paris, ils fleurissent comme des champignons, qui ne fleurissent pas d’ailleurs. J’ai mangé chez Subway, une fois, mais j’y reviendrai…

J’ai donc appris grâce à M6 que Subway se targuait aux Etats-Unis de vendre des sandwiches diététiques et sans le savoir je connaissais l’origine de ce mythe car elle est évoquée dans ma lecture culte du printemps, « J Pod » de Douglas Coupland. En fait, un type horriblement obèse a entrepris pendant un an de manger midi et soir chez Subway, résultat il est devenu svelte et accessoirement l’homme sandwich (mouhahahahaha) de la marque. M6 qui n’est pas dupe a quand même fait appel à une nutritionniste pour contrôler la véracité des faits, qui sont plausibles, puisque le type est passé de six repas par jour à des prises de nourritures relativement raisonnables dans l’enseigne. Du coup, aux States, ils y croient dur comme fer, quel que soit le sandwich que tu manges chez Subway, tes chances de mincir sont bonnes.

A mon sens, point de vue de la diététicienne ou pas, voici le message qui est passé hier dans l’émission : Subway qui part à la conquête de la France fait maigrir. Malgré tous les bémols glissés dans le sujet, l’enseigne a bénéficié d’une exposition de rêve avec un reportage qui lui était entièrement consacré.

A Londres, nous avons découvert l’exceptionnel « Prêt à manger » qui propose des sandwiches variés, sains et pas chers, mais bon comme apparemment ils n’ont pas de politique d’expansion de prévu en France, Capital ne s’y est pas intéressé.

Bon pour l’anecdote, j’ai essayé une fois Subway en France. Je vais faire simple, les sandwiches ont le goût de l’odeur de la boutique, qui est tenue par des puceaux cradingues.

Publicités

12 réflexions sur “Encore un magnifique (publi)reportage d’investigation sur M6 !

  1. Depuis le passage au tout numérique…je ne reçois plus la 6 et W9, je rate donc la nouvelle star et les ineffables reportages sur la nourriture de la 6. Heureusement que tu es toujours fidèle au poste! Bien vu sur Subway…

  2. Ils ont eu aussi une période BBQ , que ça soit dans Capital (genre « la guerre des barbecues de votre été »),100% mag (  » Comment bien cuisiner avec votre barbecue cet été ») et E=M6 (« Quels sont les secrets d'une bonne cuisson au barbecue ») et à chaque fois, le modèle mis en avant était un Weber (rond avec le couvercle).Ils montrent Machine de la « Grill Academy » qui donne des cours de cuisine BBQ (academie créée par Weber…).
    Bref, c'est pas possible, c'est trop gros!!

  3. 2 Subways à Toulouse? En fait c'est 3 en ville plus ceux des Centre commerciaux (un à Blagnac au moins)

    Le coup du régime ils en avaient parlé y'a bien longtemps dans un South Park où ils précisaient bien que Jared l'obèse avait eu un SIDA pour l'aider (vanne bien sûr, c'était un Système Individualisé D'Aide ou quelque chose du genre)

    Je me souviens des Prêt à manger à Londres en 1996… y'a 3 ans j'ai pas été capable d'en retrouver un!! Tu me rassures sur le fait que ça existe toujours.

    Pour en revenir à M6 j'ai surtout vu le reportage sur Nespresso qui n'a pas eu du tout l'intention de limiter le nombre de fois où ils donnaient le nom de la marque, ou montraient les capsules… double publi reportage donc!!

  4. Halala, Jared et le Sida, ce fut la meilleure vanne de South Park.
    Et c'est dire.
    Sinon, je trouve la démarche de Subway relativement moins gerbante que McDo et ses « salades ».
    Reste que cuisiner chez soi des produits sains, c'est nuts.

  5. Marie, je ne sais pas comment tu fais pour te passer de M6, la meilleure chaîne à mon goût. 🙂

    Caro, plus c'est gros, plus ça passe semble être la philosophie de M6 dans le domaine.

    malig78, où est le troisième en ville ? Je connais celui du Bvd de Strasbourg, celui de la rue d'Ombre Blanche, mais pas l'autre et comme je vais rarement dans les centres commerciaux, j'ignorais que l'enseigne les avait envahis.
    Le « prêt à manger » existe toujours et me régale à chacune de mes visites.

    Tong Po, dans le prochain « 100% Mag », tu découvriras l'histoire de deux toulousaines qui sont passées au 100% bio et qui ne mangent jamais plus de plats cuisinés. 😉 Ca fait grave peur…

  6. Merci pour ce beau résumé, dont j'adore la conclusion.Je pense que « Puceau cradingue » serait un bon nom marketing de parfum.
    J'avais déjà remarqué que M6 caressait l'industrie agro-alimentaire dans le sens du poil avec de nombreux sujets de E=M6, où on nous a montré régulièrement que les légumes en conserve étaient aussi bons que les frais et que les Danettes contenaient plein de bon lait.

  7. Ah, « Prêt à manger » !! Ma femme et moi adorons ! On apprécie également « EAT », dans le même style. Ce sont nos arrêts obligatoires lors de nos deux passages annuels à Londres. Ces deux enseignes poussent comme des champignons. On a souvent l'embarras du choix ! J'en salive déjà, puisque nous partons dans ma capitale préférée ce jeudi 🙂

  8. Le troisème est rue du Taur à la place du « Jour de fête » je crois bien. Je sais pas si il est déjà ouvert mais c'était en cours la dernière fois que j'y suis passée

  9. Monty, oui mais dans le cas des Kinder, c'est vrai, non ? Ils contiennent l'équivalent d'un grand verre de lait, hein ?

    Talula, je note que Eat est bien, je ne connais pas encore. Nous serons à Londres vite aussi, mais moins que toi. Bon séjour ! Profite bien…

    malig78, je ne dois donc jamais remonter la rue du Taur. Mais je le note.

    Jimini, en plus c'est cher effectivement et décidément le service est beurk.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s