Cinquième prime : Il y a décidément quelque chose de pourri à la Nouvelle Star

En y réfléchissant, le cinquième prime de « la Nouvelle Star » aurait pu faire naître une polémique épineuse et pourtant récurrente de saison en saison sur le choix des chansons interprétées par les candidats. Quelque chose me dit que les deux premiers à passer sur scène, qui ont quand même réussi à récolter la bagatelle de huit rouges, n’ont pas choisi leurs titres – « Poker Face » pour Dave qui ouvrait le bal ressemblait à une grosse blague de la production -, tandis que Ramon, qui semblait adorer la chanson de Paolo Nutini qui lui était dévolue, Luce, Lussi et peut-être même François ont eu la liberté d’affirmer leurs préférences.

La production a apparemment obtenu du jury, qu’il ne s’attaque plus trop aux chansons – Philippe Manœuvre a été étonnamment sombre en évoquant « évidemment » par exemple -, ce qui laisse planer une légère hypocrisie sur leurs jugements. Soan en viendrait presque à me manquer du coup avec ses coups de gueule sur les titres qui ne lui plaisaient guère.

A la place d’une polémique sur les titres, le téléspectateur constate que l’écart se creuse entre les avis du jury et les sentiments du public. J’attends la couverture de Télé 7 Jours : « Le désamour du public pour les jurés de la Nouvelle Star » avec une belle photo où les quatre affreux boudent !
Comme le soulignait justement Dinotoutbeau hier en commentaire, le public n’a jamais été aussi véhément à l’égard du jury, les laissant en général assez peu s’exprimer. On nous préparerait ENFIN son remplacement, que je ne serais pas plus étonnée que ça. En tout cas, je trouve étrange que personne ne fasse taire le public insupportable et beuglant de minettes qui porte effectivement des « boules quiès » comme l’a souligné Lio, légitimement agacée pour une fois.

Mais le jury mérite des baffes aussi parfois, et notamment Philippe Manœuvre et André Manoukian qui semblent désormais plus désireux de placer leurs mots gags Libé que de juger les performances des candidats. Marco Prince est lui toujours un peu trop cool…

Je conclus par le déroulement formel du prime, franchement longuet et dont les dernières trente minutes n’étaient quasiment que du remplissage avec de nombreux récapitulatifs des performances de la soirée, des magnétos longuets et des discours sans fin de Virginie Guilhaume.

La semaine prochaine, les candidats auront deux fois plus de chance de nous convaincre et je me félicite donc que le public ait eu la bonne idée de laisser partir Annabelle.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

2 réflexions sur « Cinquième prime : Il y a décidément quelque chose de pourri à la Nouvelle Star »

  1. Bon anniversaire POC avec un jour de retard! Pour fêter dignement ton anniversaire, je passe le week end de la Pentecôte sur Toulouse, très belle ville (surtout quand il ne pleut pas!)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :