What happened, happened et il ne reste que quatre épisodes pour conclure Lost en beauté…

[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 DE LOST]

Il ne reste désormais plus que quatre épisodes, dont un double allongé apparemment de trente minutes, pour conclure la série la plus foisonnante et à mon goût la plus passionnante de ce nouveau millénaire.

En écrivant cela, je vois le verre à moitié plein, alors qu’après le visionnage de l’épisode 14, promis legen- wait for it –dary par au moins trois lecteurs assez peu lucides, je suis à nouveau en proie aux doutes. Cette saison n’est qu’une longue et pénible partie d’échecs, qui consiste à amener les survivants de l’Océanic 815 à un endroit, puis à un autre, de la coupe d’un supposé vilain à celle d’un personnage ambiguë. Chaque épisode semble amorcer LA transition vers le processus de fin, qui verra probablement un violent affrontement final entre les deux forces représentées sur l’Ile.

Pour en venir aux faits, au début de l’épisode 14, nous retrouvons Jack aux mains de Locke et de son âme damnée, dans tous les sens du terme, Sayid, tandis que tous les autres sont enfermés par les sbires de Widmore dans les fameuses cages aux ours de la saison 3, ce qui rappelle de bons souvenirs à Kate et Sawyer, qui y avaient consommé leur idylle. Le rebelle à la mâchoire serré a alors une réflexion qui illustre assez bien le sentiment du téléspectateur : « on tourne en rond ».

Locke, de son côté, décide de partir à l’assaut du camp retranché de Widmore pour récupérer la fine équipe de d’habitude. Au passage, nous avons eu la confirmation par Widmore que Kate ne servait plus à rien. Elle n’est effectivement plus sur aucune liste. D’ailleurs, le running-gag de la liste qui rebondit depuis six saisons commence à me fatiguer un peu également.

La fumée noire s’attaque donc aux cages permettant la libération de nos amis, que Jack guide ensuite jusqu’au fameux avion, impeccablement garé dans la jungle et le détail de la passerelle construite en bambous à manquer de me faire éclater de rire malgré l’ambiance pesante de l’épisode. Le mauvais de l’Ile enlève une grosse bombe laissée là prudemment par Widmore voire par la fine équipe de Richard et décide finalement que le gang ferait mieux de se tirer de cette galère en sous-marin. Nous avons donc perdu cinq minutes vitales à déplacer les naufragées du camp de Charles à l’avion pour finalement en conclure que le sous-marin serait un moyen plus approprié de se tirer de là.

L’assaut du véhicule amphibie est tellement une formalité qu’on se demande pourquoi personne ne l’avait piqué avant à l’équipe de Charles. Au terme d’une minuscule fusillade, au cours de laquelle Jack un peu taquin pousse Locke à l’eau – il pense apparemment que la solution à tous les problèmes de Jacob était un simple bain de l’homme en noir, l’idiot – les survivants de l’Océanic 815, moins Claire décidément mal aimée, embarquent dans le sous-marin. Kate est au passage blessée à l’épaule, rien de vital a priori.

Tout semble arrangé, les gentils prennent l’eau et semblent partis pour se tirer enfin de ce mauvais pas et Locke reste seul avec Claire et Charles sur son Ile. Mais, évidemment, ce n’est pas si simple, car Locke, comme Hannibal Smith, avait un plan et a glissé la bombe de l’avion dans le sous-marin.

Jack, qui y voit enfin clair dans le jeu du super vilain, en déduit que la charge explosive ne peut pas leur péter au nez, car Locke est dans l’incapacité de les agresser, mais Saywer refuse de prendre le risque et précipite le drame. Sayid qui a enfin décidé de se rédempter prend sur lui de sauver tout le monde en se faisant atomiser presque seul. Avant de mourir, il signale à Jack qu’il doit récupérer Desmond au fond d’un puits.

L’explosion dans le sous-marin n’est évidemment pas sans conséquence. Sayid meurt donc, mais Sun qui venait de retrouver Jin est juliette-bloquée dans le sous-marin. Les amoureux coréens décident de périr ensemble dans une scène longuette. Finies les kwoneries, au moins sur l’Ile, donc… deux candidats en moins.
Sur la plage abandonnée, le sous-marin coulé, nous retrouvons donc Jack, désemparé, Kate blessée, Sawyer assommé et Hurley encore vaillant.
Locke a assez vite conscience qu’il n’en a pas encore massacré assez…

Du côté de la réalité alternative, rien ou presque…
Jack désire opérer le pauvre John Locke qui refuse parce que, je vous la fais courte, dans cette réalité, il est responsable de son accident et que son papa, le pourtant vilain Anthony Cooper, est un légume à cause de lui. Il refuse donc la possibilité de remarcher un jour, malgré les conseils du brillant neurochirurgien et un « what happened, happened » un peu vain.
Oui, je sais, l’affrontement entre John diminué et Jack tout puissant est un clin d’œil à la vie sur l’Ile où leur relation est inversée. Mais à ce stade du jeu, je n’y vois que de vains enfantillages.

Cet épisode continue d’amener des questions, à un stade du jeu où on ne voudrait que des réponses. Ainsi, Widmore se passe volontiers de Jack lorsqu’il veut protéger les candidats. Jack a-t-il été rayé comme Kate de la liste ? Quel sera le rôle de Desmond dans tout ça ? Pourquoi Charles est-il aussi passif quand Locke attaque ? Comment Locke va-t-il faire pour exécuter les derniers aventuriers ? Claire sera-t-elle à raison son ultime bras armé ?

Bref, en voyant cet épisode, j’en suis arrivée à la conclusion que la bombe aurait mieux fait de ne pas exploser en 1977 (quelle belle année…) et que les naufragés revenus à la réalité auraient gagné à y rester.

Quant à la suite, comme Locke semble vraiment être le Mal, je crains d’être forcément déçue. Il va falloir que les scénaristes soient très, très costauds pour les épisodes consacrés à Jacob et l’Homme en noir, vraiment…

Publicités

13 réflexions sur “What happened, happened et il ne reste que quatre épisodes pour conclure Lost en beauté…

  1. Toutafé.
    Et, si je ne prendrais pas le temps de les relever, encore un épisode plein d'incohérences grossières.

    C'est à pleurer que le show n'ait pas été produit par HBO.

  2. -Les Kwon qui se parlent en anglais.
    Bon 1 ils sont en train de claquer, c'est pas tip-top crédible. 2 Sun n'avait aucune idée qu'en son absence, Jin était devenu un roxor en anglais. A la limite si ils ne les avaient pas sous-titrés plus tôt dans le show, mais là…

    -Quand ils grimpent dans le sub, il fait plein jour. Ils soignent immédiatement Kate, hop la bombe, moins de 5 minutes après elle explose et ils nagent jusqu'au rivage…et il fait nuit noire. Et avec Kate et Sawyer inconscients, et Hurley n'étant pas Michael Phelps, ils n'ont pas nagé pendant des heures.
    Pendant ce temps, Mib attend tranquille sur son ponton, avec Claire. Ils n'ont pas autre chose à foutre que de rester assis près du camp de Widmore ?

  3. Certes beaucoup de choses sont tirées par les cheveux ou invraisemblables (la passerelle en bambou, le revirement incompréhensible de Sayid, les 2 coréens qui disent leurs derniers mots en anglais…) mais bon le schmilblick avance quand même un peu non?
    Pour moi la question essentielle de l'épisode est: pourquoi diantre Widmore a-t-il mis des bombes dans l'avion? Veut il lui aussi tuer les losties? Et donc pourquoi Locke,qui veut aussi les tuer, les a-t-il prévenu que l'avion était piégé? Il avait là une excellente opportunité vu que ce n'était pas lui mais Widmore qui les aurait tué!
    De même pourquoi Sawyer (qui est un candidat comme Jack) arrive à faire exploser la bombe, alors que Jack a prouvé dans le Black Rock avec la dynamite qu'il était impossible aux candidats de se donner la mort?
    Bref j'ai de plus en plus l'impression que les scénaristes ont voulu trop en faire ou pas assez, et ont ruiné le potentiel de Lost en quelques épisodes.
    En tout cas je ne blâme pas Jack d'avoir poussé Locke dans l'eau car je pensais aussi que l'eau était son point faible qui l'empêchait de quitter l'ile.
    Par ailleurs je n'ai pas vu arriver le coup de la bombe dans le sous marin, je pensais que Locke voulait vraiment quitter l'ile avec les losties.
    Je pense que le prochain épisode, centré sur jacob et l'homme en noir, va nous apporter des réponses.

  4. Tong Po, les histoires de langues entre coréens sont effectivement problématiques, tout comme les qualités de nageur d'Hurley. Sinon, effectivement, Locke devrait prendre ses jambes à son cou, mais comme nous ignorons ce qui se serait passé si les candidats étaient tous morts, il a peut-être encore un plan.

    GaËtaN, d'après ma femme, les sbires de Charles ont constuit cette magnifique passerelle en bambou. Je persiste à penser de mon côté que nous ignorons la provenance de la bombe de l'avion. Si Locke n'était pas monté dans l'avion avec les losties, ils se seraient doutés d'un truc et comme il fallait une bombe pour les supprimer tous dans le sous-marin, le point de vue du faux Locke se défend. Celui de Widmore demeure plus mystérieux, si c'est bien lui à nouveau qui a posé la bombe.
    Sinon, effectivement, il est étrange que Sawyer puisse l'activer. Il n'est peut-être pas un candidat finalement…
    Je mise également beaucoup sur le prochain épisode.

  5. Cet épisode apporte quand même quelques réponses, même si ce ne sont pas celles qu'on souhaitait :
    – MiB est bien mauvais et cherche à se débarrasser des candidats. Jacob n'a donc pas menti.
    – Le pari entre les deux puissances de l'île concerne bien le libre-arbitre, MiB soutenant l'idée que tous les naufragés s'entretuent toujours, Jacob les croyant capables d'être bons. Les règles du jeu étant que MiB n'a pas le droit de les massacrer lui-même afin d'aller plus vite. Juste de les inciter un peu…
    – Jack commence à prendre conscience, dans la réalité alternative de coïncidences trop étranges à propos du vol 815.
    – Desmond n'est pas mort et l'emprise de Mib sur ses sbires n'est pas totale.
    De plus en plus le terme de « candidat » change de sens à mes yeux : plutôt que de remplacer Jacob, il me semble que les Losties sont les participants involontaires d'un jeu de massacre, sélectionnés par Jacob pour prouver à son antagoniste la valeur de l'humanité.

  6. Je suis personnellement très touché par le décès des Kwon, surtout que comme ils ont une gamine, ce faux-bond à leur happy end est vraiment surprenant. Leur mort sert surtout à prouver que MIB est vraiment méchant, sans ambiguité possible.

    Sayid est mort en héros, ce qui montre, comme Claire, qu'il était sauvable malgré la « noirceur » qui grandissait en lui. Il a, semble-t-il, été chamboulé par son entrevue avec Desmond (ce qui acréditerait l'hypothèse qu'il est le « vaisseau » de Jacob) : comme pour Richard un siècle et demi plus tôt, il a suffit à Sayid de laisser « Monsieur Libre-arbitre » lui adresser la parole pour se débarrasser de l'emprise de MIB.
    Pour la bombe, j'attends de savoir qui l'a mise là : le plus vraisemblable est que Widmore l'ait mise là dans l'espoir que MIB prendrait l'avion et serait ainsi détruit (il se fout probablement de détruire les candidats au passage, pour peu qu'il se considère lui-même comme le successeur de Jacob ?…).

    MIB, sachant que les losties ne lui faisaient pas entièrement confiance malgré les gages qu'il leur avait donné plus tôt dans l'épisode (en les sortant des cages et en leur évitant l'avion explosif), les a manipulés pour les amener à le « doubler » et à entrer dans le sous-marin sans lui. Mais, comme le dit Jack à Sawyer, MIB ne peut pas tuer les candidats : il ne peuvent ni se suicider ni se faire tuer par MIB (qui n'a d'ailleurs pas non plus pu tuer Jacob lui-même). Ils ne peuvent mourir qu'en s'entretuant, c'est à dire du fait du geste de l'un d'entre eux : Sawyer a donc, par son geste de retrait des fils de la bombe, « tué » les Kwon et Sayid (qui était théoriquement toujours candidat).

    Le successeur de Jacob sera-t-il alors, au final, celui qui aura tué tous les autres candidats ?…

    A priori, il n'en reste que trois, donc : Jack, Sawyer, et Hurley.

    J'attends de savoir :

    – si le malheureux Lapidus est vraiment mort (et donc, s'il n'a vraiment servi à rien d'autre qu'à piloter)

    – quel rôle va jouer Desmond dans les derniers épisodes (rôle que j'imagine crucial) (et est-il un candidat, by the way)

    – Claire est-elle de nouveau du côté de Locke juste parce qu'elle est physiquement en sa présence, ou a-t-elle définitivement entendu raison depuis le plaidoyer de Kate ?

    – si Kate sera bien une clé pour désigner le successeur de Jacob, mettant ainsi au centre de l'intrigue (comme depuis le début de la série, en fait) le triangle amoureux dont elle est le coeur…

    – si Ben, Richard et Miles vont jouer les trouble-fêtes ou ne servir à rien…

    Bref, plein de questions encore mais on avance, je suis content (quitte à passer pour un niais facile à satisfaire). Je ne perds donc toujours pas espoir.

    Mais je suis dégoûté pour les Kwon, quand même.

  7. Monty, je ne suis décidément pas convaincu par la théorie sur le libre-arbitre, puisque Sawyer ne fait pas exprès de tuer les Kwon ou Sayid. J'ai également du mal à percevoir les derniers survivants comme les pions d'un jeu de massacre entre Jacob et l'homme en noir.
    Pour Desmond, en rejoignant ce que dit Vinsh, et comme je le supputais récemment, sa survie semble laisser penser qu'il a été capable de convaincre Sayid et qu'il a donc de Jacob en lui.

    Vinsh, l'Ile aura brisé pas mal de destins amoureux et les Kwon sont ses dernières victimes. Cette happy-end avortée est effectivement curieuse. Mais dans la réalité alternative, ils s'aiment alors l'issue viendra peut-être de là.
    J'aime bien ton explication sur la cause de l'explosion de la bombe qui démontre qu'elle est finalement logique et qu'il ne faut pas chercher la petite bête.
    Pour les questions, Lapidus ne sera pas mort, s'il y a un avion à piloter au final.
    Claire est à mon avis remontée contre les autres, puisque le fait qu'elle ait été abandonnée pourrait démontrer que Kate lui a encore menti.
    Mais bon, wait and see…

  8. Je me suis rappelé de l'ouverture de la saison 5 où MiB dit en substance à Jacob : « Tu fais venir des naufragés et ça finit toujours de la même façon, ils s'entretuent. » Et les pierres blanches et noires, y compris celles trouvées à côté d'Adam et Eve, renvoient au jeu de backgammon que Locke explique à Walt dans le premier épisode de la série. on le retrouve d'ailleurs dans la bande annonce de l'épisode 16


    C'est pourquoi j'en arrive à penser que Jacob jouent une partie dont les losties sont les pions.

  9. Bouh, c'est pas la grosse pêche ! Je vois effectivement mal pour quelle(s) raison(s) tu ne seras pas décue par les derniers épisodes. Ton post n'est que déception…

    Oui, il y a des incohérences (la rapidité du crépuscule est assez frappante, mais ça en met du temps à se remplir d'eau de mer, un sous-marin) et c'est toujours tiré par les cheveux, mais on a quand même des réponses, du suspense et de l'amouuur, non ?

    Widmore ne pourrait pas être de mèche avec Locke ? Parce que Locke ramasse la montre (qui lui sert ensuite pour relier à la bombe) AVANT de trouver la bombe dans l'avion. Donc il se doutait / savait qu'il allait tomber là-dessus.

    Sayid retrouvé, c'est (je suis d'accord) sans doute grâce à Desmond. Donc pas incohérent.

    Lapidus est mort. Faut quand même pas déconner. Si vraiment ils prennent l'avion d'Ajira, ce sera vraiment une catastrophe scénaristique 🙂

    Je me trompe ou c'est bien Sawyer qui demande à Jack de pousser Locke dans l'eau ? Ce serait le seul éclair d'intelligence du bô James de l'épisode…

    Dernière supputation : dans la réalité alternative, Desmond a renversé Locke uniquement pour que celui-ci aille rencontrer Jack à l'hosto, et que Locke se rappelle des choses de l'île. Sinon, quel était l'intérêt ?

    [Je viens de me relire, et je constate que ce commentaire est bien bien décousu. Désolé !]

  10. Monty, je pense que ta théorie se défend et que nous serons fixés à ce sujet dès le prochain épisode.

    VodkaSoleil, mon post n'est pas que déception, mais on m'a clairement survendu l'épisode. Je préfère, et c'est une question de goût, les épisodes riches en enseignements, à ceux qui ne sont que mouvements et combats. L'émotion ne m'a pas saisi pour les Kwon, ce qui n'a pas aidé.
    Après, pour la fin, j'ai toujours des espoirs. Ma femme, qui est souvent plus indulgente que moi, a été encore plus accablée par le 614 que moi, donc je ne pense pas être trop dure avec cet épisode.
    Globalement d'accord avec ce que tu avances sinon, je commence même à m'interroger sur les vraies relations qu'entretiennent Widmore, un peu couillon sur ce coup là, et Locke. Quant à Desmond, apparemment, il ne visait qu'à amener l'Ile dans les pensées de Locke en le renversant, ce que je trouve (désolée…) un peu décevant.
    D'ailleurs, cet épisode n'apporte presque rien au niveau du rapprochement réalité / dimension parallèle. Si ce n'est l'accumulation des coïncidences que Jack finit par remarquer…

  11. Désolé de t'accuser à tort de déceptionnisme et de négativitude ! J'essaie de protéger ma naïveté devant Lost 🙂
    J'ai tellement eu l'impression que cette série se foutait de ma gueule (un épisode sur 2 des trois premières saisons, avant de me scotcher à partir du dernier épisode de la saison 3), que je fais un peu dans l'enthousiasme forcené ces jours-ci.

    Mais j'avoue ne pas être non plus fanatique des épisodes d'action pure. Pour Desmond, oui, c'est décevant comme explication et ça me désole aussi.
    [C'est que j'étais sous euphorisant lors de mon dernier commentaire, donc…]

    Le rapprochement entre les deux réalités, je le sens dans l'épisode 16, vu le titre.

    Pour mon allusion au Lostomètre dans ton précédent post, c'est parce que « poc » a signé cette répartie concernant « Thuesday » dans les commentaires, et que j'ai pensé que c'était toi.

  12. VodkaSoleil, comme j'y crois encore, du moins un peu, et que j'ai essayé de le faire sentir au moins au début de mon post, j'ai été un peu déçue que tu me perçoives comme une fan négative. En ce moment, ma petite belle-soeur revisionne tout. Hier, elle nous a appelées pour communiquer son émotion après le visionnage du dernier épisode de la saison 2 et nous avions hâte ma femme et moi de repartir à zéro, quoiqu'il arrive en fin de sixième saison. In Lost, I trust…
    Sinon, j'ai un homonyme, ce qui est un peu étrange, sur le blog séries du Monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s