Les Bleus ont le blues !

Pour répondre à la question qu’au moins deux d’entre vous m’ont posé, j’ai loupé la majeure partie de la présence du roux effrayant dans « l’amour est aveugle » – j’ai juste entendu les femmes faux cul et surtout rassurées lui dire qu’il avait beaucoup de charme -, occupée que j’étais à m’atterrer devant les tromperies des candidats de « l’île de la tentation », qui avaient pourtant juré fidélité à leurs femmes. Je vous confirme que sur Diamante K, les tentatrices sont chaudes comme la braise et que les soirées qu’elles organisent permettent aux hommes d’approcher au plus près de la tentation.

Mais, je voulais surtout aujourd’hui évoquer la suite de la saison trois des « bleus » de M6, qui a pris un tour franchement sombre et un rien désarçonnant.

La semaine dernière, nos apprentis policiers avaient réussi quand même à démasquer un pervers sexuel extrêmement dangereux sur la base de pas grand-chose, mais hier malgré toute sa bonne volonté, Laure ne réussit pas à faire entendre raison à ses supérieurs hiérarchiques au sujet d’une victime de viol qui finit par se suicider sous ses yeux. Amy, la nouvelle recrue, manque, elle, de se faire violer par un étudiant en art franchement suspect. Kevin est escroqué par son père, tandis que Yann, son compagnon, perd son boulot.

Il s’agit certainement de donner un peu de profondeur à la série qui paraît parfois un peu légère. Fort heureusement, l’admirable nouveau, fils, petit-fils et arrière petit-fils de policier, reste égal à lui-même. Christophe, le geek taxidermiste s’envoie tour à tour des éclairs au chocolat et des bananes dans la voiture de patrouille et s’étonne que les suspects tentent de lui échapper. Il s’affirme comme le personnage de la saison avec ses bonnets et ses menues « lacunes » en intervention.

Mon autre coup de cœur continue d’aller vers Clémentine Célarié, qui campe admirablement la commissaire au grand cœur qui sait ne pas se faire marcher sur les pieds. J’ai hâte qu’elle entretienne une liaison dysfonctionnelle avec le beau Christophe.

Sinon, les répliques d’Alex qui pense qu’une étudiante en thèse doit aimer « Goudard » m’ont beaucoup plu également.

Malgré ces petites réserves, si M6 persiste à donner sa chance à la série, je ne manquerai pas la suite samedi prochain…

Publicités

5 réflexions sur “Les Bleus ont le blues !

  1. Pour le coup, j'ai été tellement désarçonné que j'ai été un peu déçu. Ce n'est pas tant que je ne veux pas qu'une série policière aborde des histoires de viol, mais là, j'ai eu un peu l'impression que les scénaristes ont oublié l'humour. Goudard, la mouffette, l'intervention du nouveau sur un presque flagrant délit et Kevin qui avoue ses sentiments, voire l'allusion au PSG, c'était un peu léger et en tout cas, mal dosé… Mais moi non plus, je ne vais pas les lâcher juste pour ça.

  2. Je n'ai pas vu les épisodes de la semaine dernière, alors mes retrouvailles avec les Bleus ont été un peu sombres. En plus il faut que kevin arrête le body building : il va exploser à force ! Et son copain ? Qu'est-ce qu'il a à la main ?

  3. Ah ah ah !

    « can’t wait the next thuesday! » Et ben tu risques d’attendre très très longtemps…

    Je me suis donc égaré moi aussi sur le Lostomètre. Et je m'égare également parce que ce post n'est pas consacré à Lost. Mais je ne pouvais pas laisser passer ça :o)

  4. Moi aussi j'ai trouvé ces épisodes assez triste finalement. Mais bon je pense que c'est normal vu que c'est des épisodes de la mi-saison… Ils s'enfoncent tous avant le denouement final.
    Mais j'aime toujours bien la gestion des personnages et de leurs relations amoureuses ou amicales. Et je trouve Clémentine Célarié très bien dans son rôle qui est d'ailleurs aussi très bien écrit. Sinon j'annonce déjà mon absence du liveblog de la Nouvelle Star pour cause de week-end familiale.

  5. Pierre, disons que l'accumulation finit par être pénible et qu'on aurait pu se passer du pathos sur la naissance de la fille de la nouvelle par exemple ou de la trahison du père de Kevin. Mais nous serons au moins deux à être fidèles à la suite…

    Monty, je suis plus chiffonnée par la coup de cheveux de Kevin que par ses biscottos. A priori, son copain a subi un traumatisme crânien qui affecte sa motricité.

    VodkaSoleil, tu as précédé mon post de quelques heures. J'avoue que je n'ai pas saisi l'allusion, je suis lente…

    cectoch, tu as raison, nous sommes en pleine descente de mi-saison pour les Bleus.
    Pour le live, je ne suis même pas sûre d'y être moi-même pour cause de fêtage d'anniversaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s