Lost in translation !

Alors que trois personnes au moins ont jugé bon de me conseiller un visionnage rapide de l’épisode 14 de la saison 6 de « Lost », hier soir, j’ai regardé « lie to me ». Cette série ne mérite pas un deuxième post et pourtant je vais en rédiger un. Que de paradoxes…

D’abord, je dois m’excuser auprès de M6, qui s’en fiche, d’avoir osé dire que « lie to me » n’était pas proposé en version multilingue, car c’est le cas. J’ai donc donné une seconde chance à la série en VO et clairement ça rend son visionnage un rien plus intéressant, mais pas passionnant non plus, car si les acteurs sont plus convaincants logiquement dans leur version originale, la chaîne pêche par un sous-titrage assez nul. Le personnage principal est souvent assez peu loquace et répond à ses interlocuteurs par des morceaux de phrases. Quand Tim Roth balance un « ok », le sous-titre me dit « je suis d’accord », ce qui illustre déjà une partie du problème. En plus, comme pour le « Docteur House », ils sont souvent mal calés. Alors si sur TF1, ils arrivent deux secondes en retard, ce qui me permet de bosser un peu mon anglais, sur M6, ils apparaissent deux secondes trop tôt. Je suis donc transformée en médium et je sais avant tout le monde ce que va dire le personnage à l’écran. Mais globalement sur les deux chaînes, ils sont souvent incomplets ou partiellement hors sujet voire parfois dans le total contre sens. Heureusement que je regarde des séries en anglais et non en tchèque par exemple, ce qui me permet dans un cas sur deux en gros d’ajuster le propos, parce que sinon je passerai à côté de pas mal de subtilités « lost in translation ».

En découvrant les incohérences du sous-titrage professionnel, je suis obligée de rendre hommage aux amateurs qui me rendent « Lost » intelligible depuis six saisons et qui font un boulot formidable, même s’ils ne respectent pas à la lettre les canons du métier. Mais moi je préfère avoir trois lignes de sous-titres fidèles à l’écran, qu’une phrase à côté de la plaque qui est l’intime conviction qu’un pro s’est fait de ce que disait le personnage…

Bref, j’en reviens à mon mouton, « lie to me », qui est donc un peu mieux, mais pas formidable en VO. J’ai trouvé LE défaut de la série, et malheureusement il est assez profond puisqu’il s’agit du propos en lui-même. Comme le concept de la fiction est basé sur les émotions, les acteurs ont été invités à exagérer leur jeu pour coller à la démonstration du spécialiste. Les types méprisants sont donc exagérément méprisants avec le coin de leur bouche qui se relève vraiment beaucoup trop et les mecs en colère en sont limite à montrer les dents.

A ce petit jeu, je peux devenir spécialiste de la lecteur des visages moi aussi…

Sans compter que comme le soulignait quelqu’un la semaine dernière en commentaire, les intrigues sont aussi transparentes que celles du « Mentalist » de la une. J’ai donc déduit que le chef des pompiers était responsable de la mort de la jeune recrue dès l’arrivée de l’équipe dans la caserne, sans voir réellement comment, mais un peu pourquoi.

Pour « Lost », avec « Koh Lanta » ce soir et « les bleus » demain sur M6, je crains de ne pas voir l’épisode 14 avant dimanche.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

6 réflexions sur « Lost in translation ! »

  1. Ce qui limite la série, comme mentalist ou autres, c'est qu'une enquête ne peut pas être axée que sur la lecture des expressions ou autre. Ce serait bien une série qui mixe un peu des scientifiques des experts avec un spécialiste des expressions, un profiler et des vrais flics … enfin, un truc qui permettrait que les enquêtes soient plus cohérentes et que leur résolution ne tiennent pas qu'à un seul aspect (même les experts résolvent tout tous seuls, ils sont de plus en plus sur le terrain alors que normalement ils dépendent aussi des enquêtes de police).

    Enfin, hier un suspect (pour l'histoire du mariage) qui avait un pistolet a été innocenté sur la simple interprétation de ses expressions, on n'a même pas pris ses empreintes.

    Je ne dois pas être très claire, en fait je voudrais juste des intrigues un peu plus cohérentes (et des personnages avec plus d'épaisseur).

    Je ne suis jamais arrivé à voir la première saison de Lost en entier, je suis perdue pour cette série à laquelle je n'accroche pas.

    Pour répondre à ta question d'hier, il s'agissait mercredi de on deuxième prime mais je ne participe pas au live blog puisque pendant que je regarde la NS monsieur, qui ne supporte pas , est sur l'ordi.

  2. Louise, c'est un peu, pour prendre un exemple dans un autre domaine, comme quand « New York 911 » montrait à la fois la vie des policiers, des ambulanciers et des pompiers qui travaillaient main dans la main. Il faudrait une ultime série policière, où l'on croise à la fois les experts, le consultant et les flics.
    Tout ça pour dire que je comprends ce que tu veux dire et que tu as totalement raison et ce qui explique certainement pourquoi les intrigues sont à ce point cousues de fil blanc.
    Pour Lost, tu devrais vraiment essayer, en plus je suis sûre que Monsieur adorerait… 😉

  3. Mais monsieur a adoré la première saison dont on nous avait prêté les dvd, moi je n'ai pas pu aller jusqu'au bout. Mais quand il a vu qu'en fin de première saison il restait beaucoup de questions sans réponse et qu'il existe 6 saisons en tout, il a baissé les bras étant donné qu'il ne se rappelle jamais de rien et mélange tout: on n'est jamais certain qu'il reconnaisse le gentil et le méchant à la fin d'un film mais l'avantage c'est qu'il peut regarder quinze fois le même film avec toujours l'attrait de la découverte!)) (j'exagène à peine)

  4. Hé bien j'avoue que j'ai téléchargé tous les épisodes, suite à la remarque du « c'est mieux en anglais » (pour ma défense, j'attends de pondre, j'ai rien d'autre à faire de mes journées) et finalement j'accroche bien.
    Mais pour moi ça se joue plus aux personnages qu'à l'intrigue, etc…. : si j'aime bien les héros, je regarde même si c'est débile (heureusement pour Bervely Hills et Melrose Place, je ne suis pas la seule dans ce cas)
    :o)

    J'aime aussi le Mentalist, pour les mêmes raisons. Et dans le même genre, surtout ne regarde pas « Castle », parce que c'est un mix des 2!!! :o))

    Banane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :