Bien que j’aie veillé pour regarder de vieux « Bones » – ce qui signifie que j’ai fait de vieux os devant « Bones » finalement (mouhahahahaha) – et que l’épisode soit inrésumable, je vais évoquer….

[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 INEDITE DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 INEDITE DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 INEDITE DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 INEDITE DE LOST]
[ATTENTION JE SPOILE LA SAISON 6 INEDITE DE LOST]

(Vous voilà prévenus…)

…le fameux Desmond Centric.

Pour revenir aux sources, Desmond s’impose comme mon personnage favori de « Lost » au fur et à mesure des épisodes qui lui sont consacrés. L’histoire d’amour de Penny et Desmond est presque devenue ma favorite toutes séries confondues, même si selon mon humeur Luke et Lorelai sont souvent au top.

J’ai donc été sincèrement désolée pour mon héros en constatant que Charles Widmore l’avait à nouveau traîné et en sous-marin cette fois-ci sur l’Ile honnie qu’il a cherchée pendant des années à fuir et Desmond ressent certainement la même chose quand il apprend de la bouche de son beau-père où il est, puisqu’il tente dans un premier temps de le tuer à coup de pied de perfusion. Pourtant, selon le grand Charles, l’Ile n’en a pas fini avec son beau-fils, qui s’était cassé comme un malpropre avec les heureux naufragés qui avaient pu profiter de l’hélico de l’équipe de Keamy, et il doit d’abord accomplir un sacrifice avant d’être libéré de son emprise ou définitivement rayé de la carte.
Charles, qui est vraiment le beau-père idéal, veut réaliser une toute petite expérience sur Desmond avant de l’utiliser afin de s’assurer qu’il fonctionne toujours bien. Il le place donc dans l’une des innombrables infrastructures de Dharma destinée apparemment à tester l’électromagnétisme, car Desmond a survécu à une catastrophe électromagnétique de grande ampleur, ce qui n’est vraiment pas donné à tout le monde.

Desmond est donc emprisonné dans une « cabane » entre deux grandes bobines électriques et vlan Charles balance la purée et vlan un joli ciel bleu et vlan la réalité alternative.

Mais, oh mon dieu, la réalité alternative et la vie de l’Ile serait donc reliée, au moins dans le cerveau de Desmond…

Mon héros atterrit donc à l’aéroport de L.A. et retrouve grâce aux précieux conseils de Hurley ses bagages. Au préalable, plus fiable qu’une échographie, il annonce à Claire qu’elle attend un fils, apparemment ici ou ailleurs Desmond a toujours des intuitions très sûres. Il est ensuite embarqué dans une magnifique limousine direction les bureaux de son employeur, le grand Charles évidemment, dont il est le bras droit. Dans le bureau de celui qui est dans cette dimension le Maître de Los Angeles, on ne trouve pas d’ours blanc au mur mais une balance et une jolie maquette de navire, qui doit rappeler de bien mauvais souvenirs à Desmond. Charles charge son ex futur beau-fils ou son futur ex beau-fils de prendre en charge ce camé de Charlie qui a fait une overdose dans l’avion car son fils, le gentil Daniel, qui est désormais un rockeur maudit, veut jouer avec cette vedette anglaise du rock.

On se souvient que Charlie et Desmond ont toujours été connectés sur l’Ile et que Desmond avait prédit un destin funeste au guitariste de Drive Shaft.

Avant de se laisser embarquer par le gros bras de Widmore, Charlie réclame un verre et raconte une bien curieuse histoire à son garde du corps. Alors qu’il était dans les toilettes de l’avion cherchant à se débarrasser par voie orale de son héroïne, des turbulences ont coincé la drogue dans sa gorge l’amenant tout doucement à mourir et juste avant de trépasser le jeune homme a ressenti un amour fou, intense et surtout inédit pour une blonde, malheureusement pour lui Jack, le boy-scout, l’a ramené à la vie. Charlie propose à Desmond de lui montrer quelque chose car dans cette dimension Roméo n’a pas rencontré sa Juliette et il est juste vide. Desmond refuse, son sacerdoce passe avant tout, mais Charlie ne l’entend pas de cette oreille et précipite l’automobile de son chaperon dans l’eau. A la faveur de cette expérience, Desmond voit la main de Charlie se coller à la vitre de la voiture où il est coincé et sur cette main est écrit, je vous le donne en mille, « Not Penny’s boat », la phrase culte de la saison 4. Desmond est à son tour envahi par cette merveilleuse sensation décrite par Charlie… A l’hôpital lors d’un IRM, qui doit mobiliser pas mal d’électromagnétisme, il revit son histoire avec Penny et on pense que poussé par Charlie, il va partir à sa recherche.

Mais non Desmond se contente d’aller s’excuser auprès de MrsWidmore, la très british Eloïse, pour avoir perdu le rockeur. En pleine organisation d’une fastueuse réception, la maîtresse des dimensions le reçoit poliment et Desmond pourrait se retirer sans demander son reste et reprendre ses fonctions initiales, s’il n’entendait qu’une Penny est l’invitée de la noce. Eloïse refuse cependant qu’il en apprenne plus à son sujet arguant qu’il n’est pas prêt à en savoir plus. Elle sait tout, à n’en pas douter. Alors qu’il semble à nouveau prédestiné à reprendre son chemin sans se poser de questions, Desmond est intercepté par le rejeton Widmore, le gentil Daniel, qui lui explique son coup de foudre pour une rousse aperçue dans un restaurant (Charlotte) et surtout ses insomnies durant lesquelles il griffonne de la physique quantique alors qu’il n’est qu’un musicien illettré. Mais il lui indique surtout qu’il a une demi-sœur justement prénommée Penny…

Desmond file la retrouver dans le stade où il se préparait physiquement à sa croisière vers l’Ile et où il avait surtout rencontré Jack pour la toute première fois et là il a le coup de foudre, une sensation tellement intense qu’elle le renvoie durant quelques secondes sur l’Ile où l’expérience électromagnétique est terminée et où il a survécu à ce traumatisme dément. Le temps d’un instant, il retourne auprès de l’être aimé qui l’a vu bizarrement s’évanouir sous ses yeux. Il scelle son destin parallèle en lui proposant d’aller boire un verre, mais avant de revenir définitivement à la réalité, il demande à son chauffeur de lui trouver la liste des passagers de l’Océanic 815.

De retour sur l’Ile, Desmond accepte sans condition d’aider Charles. Il est malheureusement ou pas intercepté par Sayid, toujours au top de lui-même qui l’invite à le suivre…

Libre à nous d’interpréter les connexions entre les deux dimensions… La motivation de Desmond à aider Charles Widmore peut laisser penser que cette dimension est dans une certaine mesure la future, celle qui prendra le pas sur l’autre, une fois la mission de tout le monde accomplie, ou qu’il a un plan. En tout cas, clairement, les deux dimensions n’existent pas l’une sans l’autre.

A ce stade du jeu, pour y comprendre quelque chose, il faudrait pouvoir interviewer Eloïse.

Il est révélateur en tout cas, que dans la dimension insulaire, Charles ait quasiment tout perdu, sa femme, son fils et sa fille pour la protéger.

Dans la mesure où Desmond doit se sacrifier pour le bien de tout le monde, est-il destiné à être un candidat ou Charles souhaite-t-il simplement se débarrasser de l’Ile ? Son dessein est-il le même que celui de Jacob, qui ne semble pour le moment pas tenir compte du facteur Widmore dans l’équation insulaire ?

La question du choix, chère à certains théoriciens de Lost, apparaît également dans cet épisode. Desmond doit-il choisir de continuer à vivre comme un zombie ou de laisser Charlie lui ouvrir les yeux ? En même temps, l’ex gardien du code ne prend son destin en main que tardivement dans l’épisode, se laissant bringuebaler un moment dans un premier temps par les circonstances…

En tout cas, cet épisode prouve que « Lost » s’en sort bien mieux sans l’homme en noir et Jacob, et que Desmond suffit à remettre une saison bien mal barrée sur les rails. Charles Widmore a certainement raison, comme le dirait Amandine Bourgois, Desmond est vraiment l’homme de la situation…

Publicités

4 réflexions sur “

  1. A la suite de cet épisode, il m'a semblé que la réalité alternative n'était pas celle qui devait être, les personnages gardant des souvenirs ou des marques (la coupure de Jack ?) de l'autre réalité. Daniel, qui en sait presque autant que sa mère, n'en a pas l'air du tout satisfait en tous cas. Chacun semble avoir réalisé ce qu'il voulait mais en payant le prix fort, souvent l'amour, pour s'enliser dans une vie certes plus tranquille mais un peu terne. il me semble toujours plus logique de penser que cette réalité alternative est née de l'explosion de la future station Swan. Les seuls qui en semblent satisfaits sont Mr and Mrs Widmore et je commence à croire qu'ils ne sont ni du côté de Jacob, ni du côté du MiB, mais qu'ils essaient juste de maintenir l'équilibre entre ces deux personnages (la balance).
    En tous cas cet épisode relance l'intérêt pour la réponse finale et confirme que Desmond aurait dû être le personnage principal à la place de Jack, Kate et Sawyer qui ne m'ont pas du tout manqué.

  2. Monty, effectivement la vie de Locke par exemple est bien terne, en comparaison de celle de super aventurier que l'Ile lui a permis d'avoir. Jack, qui ne semble pas conçu pour le bonheur, a connu l'amour dans son existence insulaire, alors que sa vie est un peu naze dans la dimension parallèle, comme celle de Kate, qui reste une minable fugitive.
    Bien vu pour la balance, ce qui expliquerait qu'elle figure en clin d'oeil sur le mur de Charles…
    Enfin, nous sommes d'accord pour Desmond, qui est vraiment LE personnage de la série, et qui surclasse même Locke sur ce plan.

  3. Décidément on est toujours du même avis pour tous les épisodes.
    J'ai aimé beaucoup de scènes dans cet épisode. Certaines anecdotiques (Faraday qui joue le même morceau de Chopin que le fils de Jack, Charles qui propose le fameux whisky à Desmond) et d'autres plus importantes. Lorsqu'il subit le choc électromagnétique et qu'il voyage dans la réalité alternative,ça m'a beaucoup rappelé la scène ou juste avant de mourir à cause de la bombe Juliette a l'air d'avoir elle aussi vu la réalité alternative.
    Mais comme dans tout bon épisode de Lost des questions se posent: pourquoi Desmond alternatif veut il une liste des passagers du 815? Veut-il les faire tous passer près de la mort pour qu'ils réalisent qu'il existe une autre réalité? Comment Diantre Eloise est elle apparemment au courant de tout alors que Charles n'en a pas l'air? Pourquoi Sayid embarque-t-il Desmond?
    Bref cet épisode annonce une suite très captivante et m'a redonné le goût à cette série (rien que ça!)

  4. GaËtaN, nous sommes d'accord jusque dans nos interrogations et nos déductions, puisqu'en effet Juliett avant de mourir semble avoir aperçu la fameuse réalité alternative.
    J'interprète la volonté de Desmond d'avoir la liste de la même manière que toi. Pour moi, il veut leur montrer ce que Charlie lui a permis de voir. Je ne suis pas du tout d'accord avec le Monsieur du Monde qui pense qu'il veut retrouver Claire pour Charlie.
    Tu as raison sinon, pourquoi Eloïse sait, alors que Charles semble à la ramasse…
    Je brûle désormais comme toi de découvrir la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s