Lost saison 6 épisode 7

Mettons immédiatement les choses au clair, le septième épisode de la sixième saison de « Lost » est loin d’être le meilleur – la saison accuse d’ailleurs un petit coup de mou depuis l’épisode centré sur Jack -, mais il s’agit certainement d’une charnière dans la narration et il est franchement émouvant.

[Je reprécise que ce post contient des révélations sur la saison six inédite de Lost. Vous êtes maintenant prévenus.]
J’ai décidé en accord avec moi-même de le baptiser « la rédemption de Ben ».

Ahhh Ben… Ce personnage mystérieux et machiavélique, qui est quand même le responsable de la mort de Locke puis de Jacob, a longtemps été l’un de mes préférés, mais il faut bien avouer que les choses vont à vau-l’eau pour lui depuis la fin de la saison 4. Il a eu bien du mal à rapatrier les naufragés sur l’Ile et il a clairement perdu tout contrôle sur les événements dans la saison 5, depuis il subit…

D’ailleurs dans l’autre réalité, qui ne doit plus être alternative d’après ce que j’ai compris, Ben n’est qu’un petit professeur d’histoire, Docteur en histoire européenne contemporaine d’ailleurs, qui enseigne dans un lycée pas trop minable, mais qui doit obéir aux ordres d’un principal tyrannique pas du tout acquis à sa cause. La seule consolation de Ben dans cette histoire ce sont les enfants à qui il aime tellement communiquer son savoir et une gamine en particulier et là évidemment c’est très émouvant puisqu’il s’agit de sa fille sur l’Ile, Alexandra Rousseau, qui est vraiment jolie quand elle n’est pas décoiffée et en sueur. Alex suit des cours particuliers avec Ben, qui compte bien la faire entrer à Yale. Mais sur la suggestion de Locke en petite chaise, Ben décide de mener une fronde contre son proviseur. Grâce à son ex fille adoptive, il apprend qu’il entretient une liaison coupable sur son lieu de travail avec l’infirmière scolaire et décide de le faire chanter. Malheureusement le Ben alternatif est loin d’être aussi performant que son double insulaire et son plan échoue lamentablement. Il se retrouve en effet face à un dilemme cornélien : faire tomber le principal et prendre sa place et donc arriver à ses fins tout en sachant que son rival empêchera sa chère Alex de réaliser son rêve d’entrer dans la prestigieuse fac où Rory et Richard Gilmore se sont cultivés ou laisser tomber et obtenir une recommandation pour sa protégée.
Le Ben insulaire avait sacrifié l’existence de sa fille pour sa position sociale sur l’île, mais le Ben de la dimension parallèle choisit de sauver Alex.

Cette petite séquence alternative regorge d’allusions dont les fans de la série sont friands. Ainsi en préambule de l’épisode, Ben évoque une île clé pour l’influence d’un grand homme qui a malheureusement perdu son pouvoir dans cet exil. Il s’agit d’Elbe et de Napoléon et on se demande s’il ne faut pas chercher des clés dans cette allusion historique. Lorsque Ben et Alex révisent ensemble, sur la page du livre d’histoire un bateau qui évoque irrésistiblement le Rocher Noir est dessiné…

Petit détail notable avant de passer à la vie sur l’île, dans l’autre réalité, Ben et son père semblent s’entendre parfaitement et son géniteur évoque leur vie passée sur l’île, qui aurait pu apporter tellement à Ben. Le clin d’œil est savoureux.

Pendant ce temps sur Diamante K, pardon sur l’Ile, Ben rejoint l’équipe de Sun, qui compte également le pilote de l’avion et la fameuse Ilana si proche de Jacob. Grâce aux cendres de Jacob qu’elle a recueilli dans la statue, la jeune femme fait appel au pouvoir de Miles et apprend que c’est Ben qui a tué Jacob. Elle décide donc de l’exécuter après lui avoir fait creuser sa tombe.

En parallèle, Jack et Hurley sont rejoints par Richard, qui les mène au fameux Rocher Noir. L’homme qui ne vieillit pas et qui sourit rarement a décidé de mourir à cet endroit symbolique où il n’est jamais revenu de son propre aveu, mais Jack ne l’entend pas de cette oreille. Ils jouent donc à dynamite mi, dynamite moi dans le Rocher Noir et comme prévu la charge explosive ne tue pas les deux hommes investis par Jacob, car comme l’allié antique de Jacob l’explique à Jack le simple fait d’avoir été touché par le Maître de l’Ile les rend a priori presque invulnérables.

Les trois hommes décident donc de retourner « là où tout a commencé », sur la plage évidemment et retrouvent le reste de la bande a priori dédiée aux intérêts de Jacob. Entre temps, le faux Locke a tenté de convertir Ben en le libérant, mais son plan échoue puisque Ilana décide de lui pardonner après avoir entendu le récit de la mort d’Alex.

Avant le « vlan » final, les naufragés de la plage se retrouvent dans une scène passablement émouvante qui évoque décidément irrésistiblement la première saison.

Mais coup de théâtre absolument grandguignolesque, un mystérieux périscope surgit de l’eau face à la plage et un sous-marinier indique qu’il y a des gens dessus à….Charles Widmore. Moi je le savais, j’avais vu son nom au générique.

Et maintenant…

Vlan…

Juste une chose, Ben qui a beaucoup, beaucoup, beaucoup de sang sur les mains a rejoint l’équipe A de Jacob, ce qui n’accréditerait donc pas la thèse des bons contre les méchants. Le retour de Charles Widmore est logique puisqu’on n’ignorait pas depuis le départ qu’il n’était pas proche de Jacob.

Vlan…

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

8 réflexions sur « Lost saison 6 épisode 7 »

  1. Perso je ne trouve pas que la saison a un coup de mou,mais je ne suis pas objectif.
    Un des éléments importants de l'épisode est à mon avis la présence de Locke dans la réalité alternative de Ben (tout comme dans celle de Hurley et de Jack),ce qui est qd même troublant je trouve…
    Concernant le dialogue entre Ben et son père, il révèle que l'ile existait avant qu'on ne la voie immergée dans le 601. Maintenant je me demande pourquoi ils ont du quitter l'ile dans cette réalité…
    Le passage entre Richard et Jack était vraiment pas mal aussi; ça nous a appris que l'immortalité relative de Richard est un don de Jacob (ou une malédiction), que Jack est devenu aussi immortel car il est apparemment candidat, et que Richard ne considère plus Jacob comme fréquentable (il dit qd même à Hurley: »Quoi qu'il ait dit,ne le croyez pas. »)
    Mais beaucoup ont raté l'élément peut être crucial de l'épisode: le nom du principal (Donald Lawrence Reynolds) dont l'anagramme est « A cloned world nearly ends »…coincidence???

  2. GaËtaN, j'ai l'impression que les scénaristes s'amusent de ces rencontres impromptues. Nous saurons tôt ou tard si elles ont une importance autre que sentimentale. J'aurais bien aimé voir apparaître la mère d'Alex personnellement pour le fun dans l'épisode.
    La question de la disparition de l'Ile dans la réalité bis est effectivement intéressante. Est-ce que ça a un rapport avec la fameuse bombe ?
    Quant aux « candidate », ils sont six apparemment et la question clé de l'épisode me paraît être : qui sont-ils ?
    Pour le nom du principal, les scénaristes se jouent peut-être simplement des fans… 😉 A suivre…

  3. Alors voilà, j'ai commencé Lost la semaine dernière, j'ai eu l'occasion et également le temps, ce qui fait que j'ai fini la saison 1 aujourd'hui. Et quand je lis tes résumés, je n'y cromprends rien. Et plus je lis des résumés ailleurs, plus je me dis que cette série n'est compréhensible qu'en la voyant.
    Bref j'ai beaucoup aimé la première saison,je trouve que les personnages sont vraiment intéressants et pas trop manichéens. Kate est vraiment très sympathique, malgré un passé trouble, j'aime beaucoup Sawyer également et pour l'instant je ne comprends pas ton agacement contre Jack.
    J'aime moins Lock qui me fait aussi peur que les habitants de l'île.
    Bref j'attends la saison 2 qu'on devait me prêter, mais qui a été oubliée.
    Je me tâte à l'acheter car ayant encore une semaine devant moi, je me dis que ça vaudrait le coup de profiter de tout ce temps libre pour la visionner.

    Tout cela pour dire que même tes posts sur Lost qui me concernaient absolument pas jusqu'à maintenant je les lis et ce qui m'amusait jusqu'à présent c'était de rien y comprendre.

  4. La thématique biblique était assez forte dans cet épisode : Richard a une crise de foi, comme Job, parce qu'il ne comprend pas le grand dessein de Jacob et le rappel de la mort d'Alex m'a fait penser au sacrifice d'Abraham. Je pense donc que Ben, s'il a été racheté, peut être du côté des « bons » ; les bonnes actions sur l'île après la mort de Jacob coïncidant avec celles de la réalité « alternative ». La semaine dernière, Sayid, qui plongeait du côté obscur, continuait d'être un tueur dans l'autre réalité. Ben qui refuse l'offre du faux Locke, est devenu un type bien.
    Ton idée que la bombe a pu détruire l'île me plaît. Sous l'eau on a clairement vu les baraquements de Dharma et l'épisode 7 confirme que l'initiative a bien existé. Cela signifierait que les « disparus » sont coincés dans une réalité qui n'est plus la bonne.
    widmore était un peu prévisible dès l'épisode du phrase dans lequel Jacob annonce que quelqu'un arrive sur l'île et il nous manquait l'explication de son rôle dans toute l'histoire.
    J'aime bien aussi l'idée que l'ennemi de Jacob soit un exilé comme Napoléon et que Jacob en soit le gardien.
    Quant à la guerre des clones, je n'ai aucun début de théorie là-dessus 🙂

  5. C'est vrai, la religion est hyper présente dans Lost, aussi bien la bible que la mythologie égyptienne, et qu'un mot clé de Lost depuis le début c'est la rédemption. Je me souviens que beaucoup de théories lors des premières saisons comparaient l'ile au purgatoire.
    Même si l'anagramme concernant le principal reynolds est hyper capillotracté, je me dis que justement c'est pour ça que ça peut être une piste: « un monde cloné (une réalité alternative) est sur le point de s'achever », c'est quand même bien ce qui risque d'arriver car on sent bien qu'à un moment les 2 réalités vont se « rejoindre » et que les personnages auront à faire des choix.
    Concernant la destruction de l'ile, je ne suis pas sûr que la bombe en soit l'origine. Pour moi c'est essentiellement l'homme en noir qui en est responsable: pour moi la réalité « alternative » n'a qu'une chose de différente par rapport à la « vraie » réalité, c'est que Jacob n'y a apparemment jamais existé, et que donc l'ile n'a pu être défendue par lui, et a donc pu être détruite.

  6. Un épisode en effet relativement mou, mais qui a le mérite d'amener la storyline de Ben a une fin, lui qui était tout à fait laissé pour compte depuis une saison et demi.

    Cependant, car il faut un mais (flûte), deux points noirs à mes yeux.

    Premièrement, la scène dans laquelle Jack teste sa foi avec Richard « fiasco » Alpert est morte-née, car aucun des deux personnages n'a le droit d'interrompre sa narration à ce point de l'histoire. Niveau zéro du suspense, donc.

    Enfin, étant tout à fait spoilé pour cette saison, je savais que le sous-marin de Widmore arrivait en fin d'épisode. Outre les CGI ratés comme à l'habitude, cette scène tombe vraiment comme un cheveu dans la soupe et prête à sourire.

    Episode sentimental, donc, qui aurait été catastrophique sans la prestation de Michael Emmerson et de la sublime Alex.

  7. Corn, j'ai une question de mon côté : pourquoi te gâcher le suspense en lisant mes résumés ? Vraiment, tu vas le regretter car si logiquement tu n'y comprends rien pour le moment, plus tu vas avancer dans la série, plus tu t'en voudras de savoir certaines choses. Quant à Jack, il est de moins en moins un héros avec le temps qui passe, alors que des personnages comme Locke prennent le dessus.

    Gaëtan, je trouve étrange que Sawyer et Kate en fassent encore partie. Enfin c'est bon à savoir, merci pour l'info !

    Monty, je suis contente personnellement que Charles Widmore revienne parce qu'effectivement on a envie de savoir son rôle dans tout ça. Pour la disparition de l'île, je me demande si elle n'est pas intervenue du fait de la victoire du Faux Locke dans une autre réalité qui rejoindra celle-là quand il aura effectivement gagner le combat à la fin de la saison. Ma femme a une autre théorie intéressante sur les successeurs des deux hommes sur l'île.
    Sinon, bien vu pour les réflexions bibliques, le sacrifice d'Alex et la rédemption de Ben !

    Gaëtan, nous sommes d'accord en fait après réflexion sur l'origine de la disparition de l'île.

    Tong Po, le côté grand guignol de la dernière scène est en même temps assez touchant. Je la prends au second degré parce que j'ai bon fond. 😉 Sinon, tu as raison pour Richard et Jack, donc ouais un peu bof quoi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :