Coûte que coûte : Le monde selon M6 !

Dès la semaine prochaine, je me remets aux Télé POC. Hier soir, nous avions en effet à faire face à un choix cornélien : « Mentalist » sur TF1, « D&Co » sur M6 et surtout enfin « Moundir, l’aventurier de l’amour » sur TMC. M6 avait choisi de me simplifier la vie en balançant une rediff de l’émission de Valérie Damidot et comme ma femme m’a bien fait comprendre que c’était Moundir ou elle, je me suis rabattue sur le « Mentalist ». J’attends désormais une rediff du prime de TMC.
Dans un monde idéal, je possèderais un enregistreur numérique, mais ce n’est pas (encore) le cas. Pour tout vous dire, la semaine dernière, j’ai reçu un coup de fil de mon fournisseur d’accès à internet qui voulait me proposer une formule alléchante pour pouvoir regarder plein de séries et de films grâce à lui à seulement…12 euros par moi. Déjà j’ai tiqué sur le prix, et quand la dame m’a asséné, imperturbable, « oui mais c’est moins cher que canal + », je me suis vue obligée de lui répondre que justement je n’avais pas canal +. A ce prix là, je lui ai donc demandé raisonnablement si l’enregistreur numérique faisait partie du lot et là elle m’a dit que non… Je n’ai pas Free et je n’ai rien compris. La publicité finit par faire son chemin dans mon petit cerveau. Depuis dix ans, je paie trop cher en me fiant à l’opérateur historique… Mais le problème c’est que j’ai besoin du net en permanence pour bosser et que je ne peux pas m’offrir le luxe de « switcher » de fournisseur d’accès.

Tout ça pour en venir à l’essentiel, M6 diffusait après « D&Co », un inédit d’une émission qu’elle assume assez peu visiblement, « coûte que coûte ». Je serais presque tentée de dire que la nouvelle aventure des coachs financiers diffusée hier avait de l’intérêt. Marie-Paule et son camarade au baise en ville, Gilles, intervenaient en effet chez un couple niçois qui a tout pour être heureux.
Mais si vous savez forcément, le bonheur pour M6 se traduit par une jolie maison, des enfants et du travail pour les parents. Malheureusement, ces jeunes quadragénaires sont de véritables cigales et la Crise étant venue, ils s’inquiètent à l’idée de perdre leurs gagne-pain respectifs. Il faut dire que Monsieur bosse dans l’automobile et que Madame garde les enfants des collègues potentiellement chômeurs de son mari.

A leur âge raisonnable, le couple n’a donc pas d’argent de côté et horreur pour M6 n’est pas propriétaire de sa demeure malgré ses revenus confortables (pas de quoi se taper le cul par terre non plus, on parle ici de deux salaires dans la moyenne). Il faut dire que ces inconscients aiment aller au restaurant et dépenser des sommes folles chez…Camaïeu (quand d’autres se privent de canal + ou de l’abonnement séries à 12 euros). En gros, ils claquent 500 euros par moi en futilité, je vous rappelle cependant qu’ils ont plusieurs gosses à entretenir dans le lot…

Les coachs se donnent donc pour mission de les inciter à économiser cette somme afin de pouvoir voir venir et surtout, car M6 aime la pierre, les inciter à ACHETER une maison !

Je grince des dents à ce stade sur plusieurs points. Selon les calculs savants de la fée M6, le couple pourrait rogner sur les 500 euros de futilités pour les cumuler avec leur loyer et s’acheter donc une maison, mais a priori ils n’ont pas d’apport et surtout comment feront-ils par la suite pour se vêtir ou simplement prendre un peu de plaisir au quotidien avec des extras ? Dans le monde selon M6, l’aboutissement suprême semble être de se serrer la ceinture pour devenir propriétaire. La propagande gouvernementale sur la France de propriétaires semble faire son chemin…

Le jeune couple s’estimant heureux, et à raison, de ne louer que 800 euros un appartement assez sensationnel dans la banlieue de Nice, le financier de l’émission leur propose donc de miser sur la mort d’une septuagénaire en achetant son appartement en viager. Encore une fois, je n’ai pas saisi où ils trouveraient l’apport pour acheter l’appartement s’ils n’ont AUCUNE économie.

Toutefois, les coachs en remettent une couche en les traînant chez un mec qui a acheté une maison comparable à la leur avec des mensualités raisonnables sur 120 ans et qui se réjouit d’être pro – wait fort itPRIETAIRE !!!!

Dans ce numéro, Marie-Paule nous épargne la fouille des poubelles et le vide-grenier, ce qui est déjà énorme, mais pas la séquence des courses en supermarché, où on apprend que le savon est moins cher (et moins nocif pour la peau) que le gel douche, ce à quoi la maîtresse de maison n’avait jamais pensé.

Dans le monde selon M6, l’immobilier est une affaire d’hommes et madame n’intervient que quand la décision semble prise, tandis que les courses restent l’apanage des femmes, qui doivent avoir le sens pratique pour réaliser de menues économies sur les yaourts (prendre 2 kg de fromage blanc au lieu des danettes, ce qui est sensiblement la même chose évidemment…).

Au final, le couple semble décidé à investir dans le studio en viager du petit monsieur de 72 ans dont le père a vécu jusqu’à 102 ans, aussi parce que ça permet d’aider une personne à la retraite à joindre les deux bouts. Je vous laisse méditer là-dessus, pendant que je cherche la rediffusion de l’aventurier de l’amour sur le net.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s