Vous l’avez voulu, vous l’avez eu : je suis devenue accro à la Ferme Célébrités en Afrique !

Je me croyais sincère quand je jurais sur la tête de mes chats que jamais au grand jamais je ne m’intéresserais à cette Ferme célébrités et à son casting atterrant. Mais, voilà, M6 m’a poussé dans les bras de TF1 en proposant une semaine de dîners absurde avec des candidats incapables de cuisiner correctement et osant des décorations de table qui pousseraient des participants normaux au suicide.

Je vous interdis de me dresser la liste des choses plus intéressantes que j’aurais pu faire au lieu de regarder « la Ferme », alors que dans 90% des cas « c’est dans l’air » m’intéresse sur la cinquième ou que je pourrais lire évidemment (gnagnagna). Non, en bonne téléphage, que dis-je, en bonne moi que je demeure, j’ai préféré le pire, la lie de l’humanité people recluse dans une Ferme dans un pays africain indéterminé…

Si je fais appel à ma mémoire, je me souviens maintenant que j’avais été victime du même syndrome avec le premier opus de cette émission de télé-réalité. A l’époque, je me souviens même de mon excuse : je trouvais ça trop bien que TF1 ose mettre en scène un drôle de garçon comme Vincent McDoom. Cette année, je découvre Mickaël Vendetta et c’est presque aussi bon, même si là je n’ai vraiment aucune excuse.

En m’en cherchant quand même et en jouant les fines analystes de la télé-réalité, je vous dirais que je suis fascinée par le piège dans lequel les fausses célébrités sont tombées. Les règles édictées par TF1 sont les plus vicieuses jamais aperçues dans une émission de ce genre. Les candidats nominés, ceux que les fermiers aiment le moins en substance, ont une chance sur deux d’être bombardés chef à la fin de la semaine et donc de piquer les privilèges des anciens oligarques, qui, je vous le rappelle, ont le pouvoir d’attribuer les tâches les plus ingrates à leur camarades et de vivre dans un lieu plus confortable que leurs adversaires. En gros, comme les candidats sont loin d’être bêtes et qu’ils sont d’aussi fins stratèges que de roués aventuriers de « Koh Lanta », ils ont déjà saisi qu’il fallait donc nominer uniquement des gens sympas, ce qui va à l’encontre de toute logique, puisque quand même l’une des deux personnes sur la sellette va partir et ainsi perdre des milliers d’euros (enfin les faire perdre à l’association, hein *clin d’œil*). Dans cette logique tordue, la production s’assure ainsi de garder longtemps les plus gros chieurs, ceux qui mettent de l’ambiance et font donc le sacro-saint buzz. Mickaël Vendetta, qui a causé la rancune éternelle du beau David Charvet en soulignant qu’il était quand même un gros has-been, va donc continuer à agacer tout le monde en Afrique en toute quiétude, tandis que la pauvre Miss Paris va rentrer en France sous les huées.

Mais le pire, et c’est là que l’émission devient géniale, c’est que Gregory Basso (qui ???), l’ex Greg le millionnaire de TF1, a jugé bon de se faire nominer « pour devenir chef » parce qu’il a « beaucoup de succès auprès de la gente féminine ». Là, TF1 va presque réussir à me faire voter pour une télé-réalité histoire de rabattre la caquet de ce fier à bras. C’est génial quand même.

Ah oui, il ne faut pas me reprocher de poster quasi exclusivement sur la Ferme, parce que c’est aussi votre faute. Beaucoup de gens m’ont déjà dit qu’ils ne regarderaient pas mais qu’ils liraient mes posts.

Je suis une martyre de la télévision….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s