Life, oh Life !

Dans un post récent sur les mots clés, un lecteur me faisait remarquer qu’il fallait être un peu taré pour poser une question à google en espérant que le moteur de recherche bien urbain y réponde.

Je dois l’admettre, je fais partie de la catégorie des gens qui posent des questions à google en espérant une réponse argumentée. Hier, à la demande de ma femme, je suis donc allée interroger l’oracle. Voilà ce que je lui ai demandé : La série Life a-t-elle un fin ?

L’omnipotent moteur de recherche m’a apporté une réponse relativement rassurante à ce sujet.

Je découvre « Life » avec six mois de retard sur les autres téléspectateurs de TF1 et une grosse année de décalage avec les sériphiles (j’imagine) à 14h15 – après « Walker Texas Ranger » – sur TF1, le dimanche. La série a même été diffusée par TMC pour vous donner une idée de la loose dont je suis victime sur ce coup là.
« Life » fait partie de ces nouvelles séries dont le concept tourne autour du personnage principal. Le héros, Charlie Crews, est dans le cas présent un flic qui a été mis en prison à tort pour un crime qu’il n’a pas commis. La série met en scène son retour dans la police, alors que logiquement après avoir obtenu une grosse compensation financière du gouvernement il aurait du vivre de ses rentes. Le téléspectateur en apprend plus sur ce personnage singulier grâce à des morceaux d’un documentaire centré sur le héros intercalés dans l’intrigue. Son passage par la case prison durant de nombreuses années a, semble-t-il, marqué le policier, qui est des plus étranges, un peu dans la veine du Mentalist d’ailleurs. Crews a pour partenaire une jeune et jolie fliquette, Dani Reese, qui paie ainsi son passé récent de toxicomane.

En plus du comportement étrange de Crews, qui feint la zenitude et qui découvre parfois avec étonnement les nouvelles technologies, « Life » met également en scène la contre-enquête menée par le flic pour retrouver les véritables responsables de l’assassinat de son meilleur ami et de sa femme.

Ma requête était donc motivée par les inquiétudes de ma femme, qui ayant appris que la série n’avait que deux saisons, craignait qu’on ne sache jamais la vérité sur les véritables responsables du crime qui a entraîné Crews en prison. A priori, d’après google et j’attends vos confirmations, nous aurons une réponse à cette question.

Ma femme préfère largement « Life » au « Mentalist ». Je ne suis pas sûre de la rejoindre sur ce coup là. Certes les intrigues du « Mentalist » sont simplistes, mais celles de Life ne sont pas démentes non plus et je préfère le fil rouge du prime du mercredi. Toutefois, « Life » a l’avantage certain d’être diffusé dans l’ordre, un exploit pour la une…

Publicités

Une réflexion sur “Life, oh Life !

  1. Le GROS avantage de Life pour nombre de mes amies (et une en particulier, héhé) est de faire jouer CARMEN, l'ex de Shane. J'ai plein de copines qui ne se sont pas remises de son départ !
    Bon, je sais, c'est un vieux post et je ferais mieux d'aller bosser plutôt que de vaquer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s