Ca va mieux en le disant…

Autrefois, la publicité pour les célèbres Ferrero rochers était culte. Elle mettait en scène une ambassade, enfin plus précisément une soirée de l’ambassadeur, qui avait bêtement oublié de se munir de la précieuse friandise pour que sa petite sauterie soit réussie. Fort heureusement, l’ambassadeur avait le bras long et en faisait venir en hélico pour sauver sa fête du désastre imminent et ainsi les soirées de l’ambassadeur demeuraient toujours un succès grâce aux Ferrero rochers.


Cette réclame avait quelque chose de formidablement désuet. Personne ne pensait réellement qu’un ambassadeur, ou n’importe quel représentant officiel, pouvait servir ces chocolats relativement bas de gamme dans une cérémonie, mais tout le monde organisait cependant des soirées de l’ambassadeur en songeant simplement à en proposer. Si « un dîner presque parfait » avait existé il y a dix ans, à n’en pas douter, j’aurais proposé une soirée de l’ambassadeur qui aurait consisté en une déclinaison de Ferrero rochers de l’apéritif au dessert et croyez-moi, je me serais galérée pour l’entrée et le plat de résistance.

Mais bon, on fait certes les meilleures soupes dans les vieux pots, mais à un moment il faut quand même se renouveler, ce que fait Ferrero depuis quelques années avec son célèbre rocher à la noisette. Désormais, ce sont les dieux de l’Olympe qui s’arrachent la friandise. Admettons… Nous sommes toujours dans l’idée que le bonbon au chocolat est tellement succulent qu’il se déguste dans les hautes sphères. En passant d’une ambassade à la résidence des dieux, nous avons franchi un sacré seuil. J’avais quelques réserves à la base sur le propos. A priori, si je révise ma mythologie grecque, je constate que les Dieux de l’Olympe avaient plutôt coutume de manger de l’ambroisie et de boire du nectar, auxquels les mortels n’avaient pas accès. On peut imaginer qu’un changement de régime peut s’imposer à la longue et que les Ferrero rochers constituent finalement une nouveauté salutaire pour eux. A la limite donc… Mais je n’adhère plus du tout, quand dans le dernier spot en date, on nous explique que c’est Ulysse qui apporte sur son bateau les célèbres friandises aux Dieux. Jusqu’à nouvel ordre, ils étaient super fâchés suite à une malheureuse rencontre avec un cyclope et en plus je vois mal un mortel s’introduire sur l’Olympe pour ramener des bonbons pas si formidables que ça aux Dieux. De toute façon, un mauvais plaisant avec une flèche, Hermès a priori, envoie valser la recette sur terre et Zeus, dont le déguisement est pitoyable, n’a plus que ses yeux pour pleurer le délicieux rocher.

Vous pouvez penser que c’est beaucoup de mots pour pas grand-chose, mais c’est ainsi, cette pub me contrarie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s