Desperate téléphage

J’ai décidé aujourd’hui de canaliser mon énergie négative et de la diriger tout droit vers mon (avant)dernier sujet de courroux en date : la saison 5 de « desperate housewives » diffusée en ce moment par M6.


Est-ce la mort inqualifiable d’Edie qui échappe une première fois à un assassinat, sort vivante de son plantage en voiture et se fait finalement bêtement électrocuter qui m’a mise dans ce état ?
Un peu mais pas totalement…

J’ai toujours trouvé que cette série était largement surestimée. Je l’apprécie comme divertissement facile, le mardi soir en VF sur M6, mais elle ne mérite pas beaucoup mieux à mon goût.
Depuis la première saison, le schéma est le même. Un couple, une famille ou, pour la saison cinq, une personne seule avec une tête de psychopathe inquiétante débarquent à Wisteria Lane, attirant ou pas la curiosité de ses voisins, et leurs secrets qui sont immanquablement dévoilés dans les deux derniers épisodes de la saison lui servent de fil rouge. En parallèle, Susan gaffe à tour de bras, Lynette se galère avec ses gosses ou son bras cassé d’époux, Gaby est vénale et Bree est toujours trop parfaite pour être honnête. De son côté, Edie joue les garces de service.

Le bond de cinq ans dans le temps n’a finalement pas apporté grand-chose à la série.
Alors, certes Gaby a été pour le fun grosse et pauvre durant une petite dizaine d’épisodes, mais elle a vite retrouvé le chemin des soins L’Oréal et de la salle de gym.
Mais, sinon, le temps passe, mais les gens demeurent identiques à eux-mêmes et assez monolithiques. C’est d’ailleurs certainement la morale de cette série.
A la place de Lynette, j’aurais mis depuis longtemps ce falot insupportable de Tom Scavo à la porte avec ses fils devenus aussi cons que leur père à la faveur de l’adolescence. Tom Scavo est d’ailleurs officiellement, depuis la diffusion de la saison cinq de « DH », le personnage de série que je déteste le plus au monde et il surclasse largement les autres.
Je n’ai JAMAIS cru à l’idylle entre Susan et Mike Delfino. Au plus fort de leur amour, peut-être à cause de leurs interprètes, ils avaient déjà l’air de ne pas pouvoir se saquer. J’ai donc vraiment du mal à me faire à l’idée qu’il manque à Susan et cette histoire immonde d’accident ne me réconcilie guère avec le couple.
Gaby pourrait être LE personnage de la série, si seulement les scénaristes étaient moins mauvais. On l’aimait en grosse courageuse, on la déteste, comme à peu près tout le monde d’ailleurs, en femme vénale et inactive.
Bree s’en sort finalement comme toujours le mieux. Sa relation nouvelle avec son fils est vraiment le seul élément à sauver de la saison cinq. Je trouve leur relation belle et extrêmement attachante. Son histoire est cependant polluée par sa relation pourrie avec Orson. Kyle MacLachlan joue toujours les frustrés partiellement impuissants et castrés, ce qui le rend assez peu sympathique.

Quant au psychopathe de la saison, on est malheureusement contraint de lui trouver des circonstances atténuantes, ce qui est finalement le plus horrible. Moi aussi j’ai envie de tuer Mike et pourtant il ne m’a rien fait, alors si en plus il était responsable de la mort de ma femme adorée et de ma fille chérie, je ne pourrais pas résister à la tentation de lui faire du mal.

J’ai noté une seule excellente réplique dans cette saison. Bree arrange un coup à son associée avec un homme qu’elle pense être un ami richissime d’Orson, alors qu’il s’agit en fait d’un de ses ex compagnons de cellule qui a été jugé pour trafic d’organe. Katherin indique à Bree qu’elle espère que ce garçon ne lui volera pas son cœur et Bree, inquiète, la prie de la prévenir au plus vite s’il essaie.

Rien d’autre à sauver…

[NDLA : Il n’y avait pas non plus grand-chose à sauver du dîner de Cécile qui préfère cuisiner sa purée de céleris avec des légumes en boîte et de la purée mousseline parce que c’est plus facile et meilleur ainsi…]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s