Langouille et réunification : un post presque parfait !

Je dois dire que je me suis limite ennuyée hier devant la Réunification de « Koh Lanta ». Pourtant la formidable trahison d’Isabelle – je suis restée deux minutes tel Daniel Gélin dans « la vie est un long fleuve tranquille », quand il apprend la trahison de sa maîtresse, à murmurer « la salope, la salope»… – aurait du me tirer de mon ennui (les détails ici), mais bon une fois que tout le monde a décidé de lui faire de la tête, de l’éliminer ou de la soutenir parce qu’après tout personne n’aurait fait mieux, le soufflé est retombé.

[Source photo : http://www.tf1.fr/koh-lanta/photos/]

Comme le soulignaient les lecteurs du Post remontés comme des horloges, cette année, à l’image de « Secret Story », les règles sont à géométrie variable dans « Koh Lanta ». Ainsi, Alexandre, le beau flic supposé intègre chti, a eu le droit à une seconde chance (toutoutoutou…), comme Alice Leroy. Alors lui on ne lui a pas proposé un job dans une agence de pub dirigée par une ex amie devenue une vraie rivale, mais simplement de réintégrer la tribu réunifiée si au terme d’un jeu débile il retrouvait une aiguille dans une botte de foin ou plutôt un caillou blanc sur un banc de sable. Par miracle, à un moment le caméraman a du lui jeter, et comme de toute façon l’épreuve n’était pas filmée nous n’en saurons rien, il a triomphé du défi et donc réintégré l’équipe jusqu’à ce qu’il se casse le nez au propre comme au figuré sur l’épreuve d’immunité.

L’élimination d’Alexandre puis son retour ne faisait pas les affaires des rouges, mais ce sont finalement les jaunes qui ont pâti de sa blessure puisque Kader, le videur accusé de s’être économisé durant la première partie du jeu par ses copains de galère jaunes, qui est revenu dans la course. Comme, Kader n’a certainement pas jeûné durant son absence justifiée par une élimination. Il est doublement menaçant.

Le très fat Freddy, auquel j’avais fini par m’habituer, a finalement fait les frais de la soirée. Alexandre a, lui, été au moins le troisième concurrent de la saison à partir sur blessure. Je regrette de ne pas avoir de statistiques à ce sujet d’ailleurs. Je crois me souvenir que la saison 2 avait été très meurtrière avec les diaboliques chitras qui pompaient le sang des aventuriers, mais je ne sais pas réellement si une saison à trois évacuations est dans la moyenne ou très au dessus.

Ce qui me frappe, outre les règles à géométrie variable donc, c’est la bonne santé des candidats qui ne souffrent guère de la fin ou du froid a priori. Ils peuvent donc se concentrer à mort sur leurs stratégies, ce qui permet à des candidats boulets de s’en sortir. Ainsi, Patrick, le super stratège des rouges, mais surtout Pascal, le cadre SNCF qui ne sert strictement à rien sur le campement, continuent leur progression dans le jeu alors que logiquement ils auraient du compter parmi les premiers éliminés. Il me paraît dingue que chez les jaunes, il reste le doyen, la mère de famille, et le quadragénaire amorphe.

En parlant de boulet, je suis obligée de revenir sur « un dîner presque parfait » et sur la personnalité du redoutable Pascal. Là encore, pour situer la problématique, il faudra cliquer ici. Pour résumer pour les flemmards, comme je l’indiquais sur le Post, il aurait fallu ne pas inviter Pascal, le chasseur, à participer à la semaine de dîners de M6.

Tout est parti, mercredi, d’un caramel meurtrier que son hôte lui a introduit dans la bouche de façon « agressive » alors qu’il ne supporte pas le caramel, pour faire partir le reste de la semaine complétement en vrille. Mercredi, Pascal a donc gâché la soirée de tout le monde à cause de son grave traumatisme caramélisé. Jeudi, il a entrepris de régler ses comptes avec son tortionnaire de la veille, le titillant sans finesse tout au long de la soirée et harcelant même sa pauvre hôtesse. Vendredi, calmé du caramel, bien qu’il n’ait pas pardonné – mais comment oublier ça ? – il a quand même déclaré lors du mythique débriefing de la semaine organisé par le dernier candidat que ce qu’il avait préféré lors des dîners, c’était son plat. Enorme, les autres convives en sont restés sans voix…

La semaine a été tellement éprouvante que j’ai cru à une blague. Il faut dire que le dernier hôte avait opté pour une spécialité locale : « la langouille » qui devait apparemment régaler ses hôtes, tous amateurs de « langouille ». Pascal a eu le privilège de déflorer la « langouille » car il avait déclaré qu’il adorait la dépioter lors d’une soirée précédente. Tous se sont régalés avec la formidable « langouille » d’Eric.

Je ne serai pas étonnée si dès lundi, Estelle, la poissonnière lançait dans son émission un sujet *à ne pas manquer* sur la folie de la langouille… Miam !

Publicités

2 réflexions sur “Langouille et réunification : un post presque parfait !

  1. [URL=http://imgwebsearch.com/35357/link/buy%20viagra%20online/13_viagra1.html][IMG]http://imgwebsearch.com/35357/img0/buy%20viagra%20online/13_viagra1.png[/IMG][/URL]

    [URL=http://imgwebsearch.com/35357/link/buy%20viagra%20online/10_buygenericviagra.html][IMG]http://imgwebsearch.com/35357/img0/buy%20viagra%20online/10_buygenericviagra.png[/IMG][/URL]

    [URL=http://imgwebsearch.com/35357/link/buy%20viagra%20online/12_buygenericviagra1.html][IMG]http://imgwebsearch.com/35357/img0/buy%20viagra%20online/12_buygenericviagra1.png[/IMG][/URL]

  2. [URL=http://imgwebsearch.com/35357/link/casino%20online/17_style_casino.html][IMG]http://imgwebsearch.com/35357/img0/casino%20online/17_style_casino.png[/IMG][/URL]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s