Résumé du prime de la Koh Lanta Academy

Je l’avoue, j’ai du mal à me faire à cette nouvelle programmation automnale de « Koh Lanta ». En septembre, le vendredi soir, normalement je regarde la star ac’ et pas le jeu de survie. J’ai donc attendu hier soir à cause de mon semblant de vie sociale du vendredi, que je n’aurais jamais eu en temps de star ac’ par principe, pour regarder enfin l’épisode de vendredi.


Ce que j’aime décidément dans « Koh Lanta », en septembre, en juillet ou en janvier, c’est que c’est (magnifique phrase qui plairait à mon lecteur du Post qui me reproche d’avoir le style de Vônessô pour un malheureux enchaînement peu gracieux) absolument toujours la même chose.

Les garçons rêvent d’éliminer les filles, sous le prétexte fallacieux qu’elles sont moins fortes qu’eux. Les rouges, la semaine dernière, ont été malheureusement pris à défaut dans cette stratégie par une malheureuse égalité et les jaunes ont été contrecarrés bizarrement dans leur plan par la crise de nerfs d’Anthony, le marseillais.

Un candidat s’affirme comme le plus utile au groupe. Il s’agit du syndrome bien connu de « Tony de Koh Lanta », qui vous coûte forcément votre place à un moment dans le jeu.

Mais, je l’avoue cette année, je trouve le casting particulièrement réussi. Je l’ai déjà écrit.Freddy ne doute toujours de rien et ose expliquer face à la caméra que sans lui rien n’aurait été fait sur son camp. De plus, ce garçon, qui est décidément un fin stratège, nargue l’équipe adverse après une victoire, ce qui pourrait lui coûter cher s’il survit, ce qui me paraît peu vraisemblable, jusqu’à la réunification.
Parmi les bons, Rodolphe, Kaouther, Kader, le cadre SNCF, Louis-Laurent, le beau métis, et Marine, la dure au cœur tendre, ont un potentiel de sympathie élevé.

Bon, j’en viens quand même à ce qu’il faut retenir spécifiquement du prime de vendredi.
J’ai ainsi trouvé que la fugue de Rodolphe avec deux de ses copines de tribu était un événement notable de l’émission. Ils se sont égarés sur l’île et se sont échoués sur une plage cul de sac. Ces trois là sont apparemment des amateurs de « Lost ». En chemin, ils n’ont fort heureusement croisé ni les Autres, ni Rousseau, ni la fumée noire, mais une horrible tempête tropicale.
Pour les récompenser d’avoir animé ces trois jours de survie, la production leur a gentiment abandonné un magnifique régime de bananes mûres qui me fait un peu songer aux ananas qui apparaissaient miraculeusement sur le camp des rouges dans « le retour des héros ».

Après un triomphe des jaunes, la semaine dernière, dans l’épreuve d’immunité, et malgré l’élimination d’un homme plus ou moins fort, les rouges ont gagné les deux jeux et leurs rivaux ont donc du se rendre à leur premier conseil.
Les jaunes suivent la stratégie des rouges de l’an dernier emmenés par le para crypto-gay et ont décidé d’éliminer les candidats les moins méritants. Sur la sellette, nous avions donc la rousse hyper active à la vie civile qui s’étiole sur le campement et Anthony, le marseillais pittoresque éliminé dès le premier jour qui a profité d’une blessure pour faire son retour dans le jeu. Les jaunes ont équilibré leurs effectifs en éliminant le boulet de l’aventure.

Dès la semaine prochaine, Freddy va apparemment continuer son show égocentrique, ce qui promet…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s