Le résumé en 10 points de la surprenante cinquième étape de « Pékin Express »

1) Anthony et Christopher avaient donc été gardés sciemment en réserve par la prod’ jusque là. L’épisode numéro 5 était un véritable festival du binôme avec une épreuve de vélo pour Anthony qui n’avait pas approché une bicyclette jusqu’au Cambodge – d’ailleurs qui lui a soufflé à la prod de s’exercer lors d’une pause de la précédente étape ? – et puis les deux jeunes gens qui avaient apparemment préparé leur coup en amont nous ont livré une performance jamais vue lors du mixage des équipes.

2) Les deux bourgeoises ont heureusement rivalisé avec les jeunes concurrents dans le délire le plus total. Corinne a ainsi chuté de son vélo dans un cours d’eau afin de ne pas « mouiller ses chaussettes ». Sa sœur toujours au taquet qui la trouve les fesses dans l’eau lui indique qu’elle devrait avancer même si elle tient à ne pas tremper ses fameuses chaussettes. Plus tard, c’est au tour de Marlène de chuter deux fois lourdement sur son poignet. Diagnostic du médecin, une entorse, la concurrente est plâtrée et se demande, non pas comment elle va finir l’aventure ainsi, mais s’interroge sur la façon dont elle pourra à l’avenir se coiffer.

3) Je félicite les monteurs grâce à qui nous savions avant même le début de l’épreuve d’immunité qui allait l’emporter. Le CRS et la bimbo ont gagné pour la seconde fois un sursis dans le jeu et ont profité de ne pas être mixés pour emporter l’épreuve.

4) Je m’interroge sur l’intérêt de systématiquement réunir les équipes après l’épreuve d’immunité. A quoi bon avancer lors de la première partie de l’étape pour emporter une hypothétique immunité si c’est pour ensuite de toute façon se retrouver à redémarrer dans le peloton ? Plutôt que de nous infliger de pathétiques épreuves dignes de « Koh Lanta » et d’ailleurs aussi incompréhensibles que dans le jeu de TF1, autant accorder l’immunité au premier arrivé à la mi-course, non ?

5) Je rends hommage à l’entêtement d’Anthony, qui a été un vrai boulet pour le pauvre Jacky. Tous les autres concurrents le détestent désormais mais apparemment, telle Mylène, il s’en fout, tant qu’il a la reconnaissance de son ami, Christopher. A l’avenir, la prod’ réfléchira à deux fois avant d’indiquer à un candidat de faire obstruction « par tous les moyens » à son concurrent. Anthony m’a permis d’avoir une pensée émue pour Rosalyne qui avait dupé son binôme en lui faisant croire que son compagnon pousseur venait de passer en camion l’incitant ainsi à redémarrer.


6) La solidarité des candidats était assez touchante, même si sur la fin elle a été bien vite oubliée. Les hôtesses de l’air corses ont prouvé qu’elles avaient bon cœur contrairement à ce que tendait à démontrer le résumé en images orienté de la semaine dernière.

7) Je trouve l’artifice du vain suspense sur l’identité de l’équipe éliminée artificiel et assez déloyal finalement. A quoi bon de taper une bonne vingtaine de minutes de publicité dans la soirée pour ignorer si l’étape est éliminatoire ou pas et surtout qui doit nous quitter ?

8) Nous saurons donc la semaine prochaine qui ne nous quitte pas dans « Pékin Express » puisque Stéphane Rotenberg a refusé de tirer à la courte-paille.

9) J’ai hâte de découvrir la façon dont les autres équipes vont traiter Anthony et son copain. Personnellement, je me lancerai dans la première stratégie anti-une autre équipe pour les punir.

10) Je brûle également de savoir comment Marlène va faire pour se coiffer à l’avenir…

[NDLA : le résumé exhaustif de l’étape est à découvrir ici]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s