Plein de bonnes raisons de ne pas regarder Brothers & Sisters

L’attente tue parfois le désir et après avoir souhaité en vain pendant des années que TF1 daigne enfin programmer « Brothers & Sisters », je boude aujourd’hui ostensiblement la série pourtant auréolée de critiques élogieuses.


Voici au moins sept bonnes raisons de ne pas la regarder

TF1 balance la série de dépit à un horaire complètement improbable et en plus en quotidienne. « Brothers & Sisters » se trouve ainsi niché dans mon emploi du temps de téléphage entre « Dawson » sur TMC et « un dîner presque parfait » sur M6. Comme je regarde normalement les deux, je peux au mieux apercevoir 3 minutes de la nouvelle série phare de TF1.
Je pourrais effectivement enregistrer « Brothers & Sisters » pour le regarder plus tard, mais je sais déjà que l’accumulation de cinq épisodes de la série pourrissant sur une cassette ne m’incitera pas à la suivre. Il fallait réserver « Brothers & Sisters » pour une diffusion hebdomadaire à l’horaire des « Frères Scott » le samedi ou à la limite à celui de « Monk » le dimanche voire en deuxième partie de soirée à la place d’une franchise « law and order ».



Je l’avoue, je sature des séries aux contenus dramatiques. Je suis victime comme tout le monde de la Crise et bêtement j’ai plus envie de rire que de sangloter. Bon, je dis ça, mais je ne loupe plus une miette de « Dawson » qui va bientôt me mener à l’épisode qui me fait pleurer systématiquement à chaudes larmes, celui où Pacey parle à son père de sa merveilleuse Andy partie en maison de repos pour guérir de sa dépression. A ma décharge, je maîtrise avec plus ou moins de succès l’émotion que « Dawson » suscite chez moi.

Je m’en suis aperçue en la revoyant mais Calista Flockhart me révulse violemment. Je suis victime du même syndrome avec Meredith Grey, que j’adorais pourtant, sans pouvoir me l’expliquer. En voyant, la grosse tête de l’ancienne interprète d’Ally McBeal plantée sur son tout petit corps, j’ai eu immédiatement envie de zapper.

Si Calista Flockart me fait fuir, Sally Field ne me réussit pas plus. Pour moi, elle reste irrémédiablement liée à son horrible rôle dans « Urgences » où elle incarnait la mère bipolaire de la tête à pelles, Abby. Comme elle a le même doublage hystérique dans « Brothers & Sisters », je ne peux pas la supporter.

En plus, « Brothers & Sisters » ressemble un peu à une maison de retraite pour comédiens de séries. On y retrouve quelques ex d’Ally McBeal, une ancienne d’Urgences donc et même le cruel Sloane d’« Alias ». Je n’en peux plus de jouer à « oh mais je le connais, attends il jouait dans quoi ??? » en visionnant la série.

Bon pour conclure, j’ai gardé la meilleure raison pour la fin. A n’en pas douter, la série ne va pas fonctionner et être forcément déprogrammée alors à quoi bon s’attacher ?

Qu’en dites-vous ? Avez-vous eu envie de suivre « Brothers and Sisters » à 17 heures quotidiennement ?
[NDLA : N’oubliez pas de voter pour les POC TV AWARDS (post précédent), les résultats seront dévoilés en fin de semaine prochaine si le quota de votes est suffisant alors MO-BI-LI-SEZ VOUS !]
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s