Ce qu’il faut retenir de l’épisode d’hier de Pékin Express…

Bien que mes posts continuent à ne pas déchaîner les passions, ce qui me laisse penser que j’ai perdu mon modjo bloguesque, j’ai décidé de poster mon deuxième résumé de la journée de l’étape d’hier de « Pékin Express ».


Je reste sur le concept des 10 points.

1) J’apprécie et je semble être la seule le virage clairement real-tvesque pris par l’émission. Hier, en voyant les équipes se déchirer, j’en suis venue à penser que je regardais une version roadmovesque de « Confessions intimes ». D’ailleurs, je suis persuadée désormais que le couple d’amoureux sportifs cache un terrible secret.

2) Ce virage real-tvesque se fait malheureusement au détriment de certaines équipes qui ont franchement du mal à capter l’intérêt de la prod’ apparemment, à moins qu’elles ne soient gardées en réserve pour plus tard. Anthony et Christopher sont-ils si chiants que cela pour ne pas avoir le droit à leur part d’images dans les émissions hebdomadaires ?

3) Nous n’avons toujours pas vu le sujet concernant le fameux couple d’amoureux sportifs dont nous ignorons à peu près tout sauf qu’ils sont un couple apparemment amoureux qui apprécie le sport. D’ailleurs, la voix off a bien souligné que la montée finale d’un escalier comptant 869 marches était l’occasion pour eux de briller (enfin).

4) Le suspense autour de l’abandon de Caroline était tellement énorme que la prod’ a placé la publicité entre le clash avec son binôme CRS et l’annonce de son non départ. Pour la première fois, une équipe composée pour le jeu se déchire violemment à l’écran. Nous ne saurons jamais ce qui les oppose vraiment, mais le CRS semblait assez vexé. Aurait-il tenté un rapprochement maladroit ? En tout cas, la jeune femme ne supporte plus la promiscuité avec son partenaire.

5) Le couple formé par le père et la fille de la région toulousaine demeure l’équipe la plus « chonchon » (tarte) de cette quatrième édition de « Pékin Express ». En plus, ils accumulent les catastrophes.

6) A l’opposé, les Bourgeoises parisiennes réussissent l’exploit d’être encore plus pénibles à l’écran qu’Harold et Yasmine. Elles passent leur temps à se prendre la tête de manière complétement irraisonnée et de façon hystérique. Pourtant, leur technique – se la jouer grande dame sur le bord de la route – fonctionne. Elles récoltent pas mal d’argent (en mendiant auprès des touristes) et avancent vite et bien grâce à des locaux souvent friqués, qui les prennent en pitié. Mais jusqu’où iront-elles ?

7) La réplique culte de la semaine est venue des deux potes de Marseille qui ont demandé à leur chauffeur d’aller « fast and furious » sur la route. L’anglais n’est pas le fort des aventuriers de « Pékin Express ». En cela, ils ressemblent aux candidats de « la Nouvelle Star ».

8) L’émission sur les coulisses de Pékin Express m’a permis d’apprendre que les candidats avaient une nounou, dont j’envie le job : voyager aux frais de la princesse et gérer un jour sur trois les états d’âme des candidats. Bon, il faut supporter les odeurs que je suppose déjà fortes des équipes et leurs coups de blues, mais ça reste quand même un job en or.

9) Stéphane Rotenberg a sué comme un porc au Cambodge et aurait mieux fait de changer de chemise avant d’annoncer les résultats.

10) Dommage que n’importe qui de sensé ait pu comprendre au milieu de l’étape qu’elle était non-éliminatoire, ça gâchait un peu le suspense. Globalement, le montage est à chier. Trois émissions et trois diffusions du portrait des sœurs parisiennes, c’est un chouïa exagéré.

Pour conclure, de mon côté, je me réjouis d’avoir enfin des favorites : les hôtesses de l’air corse. Dans leur portrait, elles indiquent que leur aventure sera certainement un sketch. En tout cas, elles m’ont beaucoup fait rire en mettant gentiment la pression sur leur premier chauffeur en lui expliquant qu’elles allaient être rattrapées et en lui mentant à ce propos effrontément. Je les trouve drôles et belles, deux critères de taille pour emporter mes faveurs dans ce jeu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s