Arnaque, lesbiennes et reportages

Aujourd’hui, je vais tenter de ne pas parler d’« un dîner presque parfait » et de simplement faire fuir mon auditoire en évoquant la saison ultime de « The L Word».

Bon, au passage, je peux quand même au préalable vous indiquer qu’hier j’ai regardé une partie de « 66 minutes » sur M6 pour voir la tête des innocents qui envoient des milliers d’euros en Afrique pour récupérer l’héritage d’un dignitaire africain richissime grâce à la fille inconnue de cette personne qui veut leur céder la moitié de sa fortune sous le prétexte fallacieux que contrairement aux 8000 autres internautes à qui elle a envoyé le même mail, eux ils ont réagi.
Je mène en effet en ce moment, à titre personnel, une enquête pour comprendre la ligne éditoriale de chacune des 123 émissions de reportages de la six. Ainsi, je m’intéresse cette semaine en particulier aux sommaires de « 100% mag » qui devraient me permettre d’appréhender enfin l’angle de cette émission.
J’en reviens à mes pauvres dupes, qui auraient mérité de figurer dans une émission de « sans aucun doute » sur la thématique « les Africains – Marabouts, dignitaires morts…- sont des escrocs ». « 66 minutes », qui est une émission que j’apprécie un chouïa plus que « 100% mag » qui après 4 jours d’enquête approfondie demeure un mystère à mes yeux, a eu le mérite d’envoyer des reporters en Afrique pour partir à la rencontre des vilains escrocs et des gentils policiers qui les traquent.
S’il ne s’était pas agi d’un reportage d’investigation, je pense que beaucoup aurait crié au racisme primaire en découvrant la brigade de choc chargée de lutter contre la cyber criminalité. Ses agents possèdent en effet un unique ordinateur même pas relié au web pour 10, dans lequel le policier assermenté a du placer ses sous parce que l’Etat ivoirien n’avait pas les moyens de lui en payer un. La caméra un peu taquine de la six s’est attardée dans les locaux de cette unité technologique de pointe sur le manuel dédié à l’apprentissage de word et excel.
A l’opposé, les jeunes escrocs sont férus d’informatique et malins. Quand ils expliquent que les blancs sont riches et qu’ils veulent eux aussi leur part du gâteau, on aimerait bien leur expliquer que leurs victimes sont de pauvres prolétaires tout aussi victimes du système qu’eux.

(Christophe Moulin vous le dirait mieux que moi, ça peut nous arriver à tous…)

Malgré tout, j’ai trouvé le traitement réservé par la six au sujet franchement intéressant. On sortait de l’approche Courbetienne / « sans aucun doute » méfiez-vous des escrocs, pour tenter de mieux appréhender enfin les enjeux de cette escroquerie de taille.
Mais, l’écueil de ce genre de sujet reste la tentation d’éclater de rire en apprenant qu’un type, qui s’est fait délesté de 400 mille euros et a mis sa famille dans la panade financière, croit encore que son héritage est bloqué à une quelconque frontière.
Allez, je vais me mettre en mode Christophe Moulin, tenter d’être sérieuse 2 minutes, pour vous indiquer que ça peut nous arriver à toutes et à tous (même si je demande à voir).

Cette parenthèse édifiante fermée, je me consacre à mes lesbiennes de L.A.
[ATTENTION SPOILER DE LA SAISON 6 DE THE L WORD]
La saison 6, qui sera, on nous l’a promis, ça serait moche de revenir en arrière, la dernière de la série, est assez inégale d’un épisode à l’autre. Comme je vous l’indiquais dans mon précédent billet à ce sujet, nous menons à rebours l’enquête pour comprendre comment, pourquoi et surtout qui a tué Jennifer Fucking Schecter. En visionnant cette sixième saison, j’ai l’impression que nous nous orientons à l’image du roman d’Agatha Christie, « le Crime de l’Orient Express », vers un massacre conjoint organisé par ses supers copines qu’elle a poussées à bout vraiment. Les scénaristes semblent en effet décidées à nous faire comprendre que Jenny est méchante, ses fans peu nombreuses diront maladroites, et on se demande, un peu comme l’Orangina rouge, pourquoi elle est si vilaine. La réponse demeure parce que…..
Jenny multiplie en effet les crasses. Elle a volé le scénario d’Alice, poussé Shane à bout lors de leur brève liaison, fait fuir Dylan, le grand amour d’Helena et là, elle s’apprête, la pute, à foutre le bronx entre Bette et Tina, ce qui est impardonnable complétement.

Autour de cette intrigue majeure et étrange, les personnages gravitent de façon inquiétante.
Alice et Tacha sont amoureuses de leur nouvelle meilleure amie qu’elles traînent partout. Ce rebondissement me met franchement mal à l’aise, je vois mal où ça va les mener : plan à 3, couchage de chacune avec le dénominateur commun du couple… Dans l’épisode 6, bien que je sois peu prude, j’ai été vraiment choquée par la scène où Tacha et Alice s’envoient en l’air à quelques mètres de leur nouvelle
copine, excitées qu’elles sont par sa présence.

(« J’ai bien changé depuis sauvés par le gong et je veux voler Bette à Tina… »)
Bette et Tina sont sur le point d’adopter un petit garçon, mais Jesse Spano ne l’entend pas de cette oreille. En vrai, il ne s’agit pas de Jesse Spano, mais juste d’Elizabeth Berkley, qui cachetonne comme tant d’autres dans la série avec des lesbiennes sexys. Elle incarne une ancienne copine de Bette, pour laquelle la lesbienne avait un énorme faible, mais qui ne s’est jamais intéressée à elle. Des années après, alors qu’elles entament une collaboration fructueuse, elle aimerait bien s’adonner aux plaisirs saphiques avec la superbe brune. Jenny a d’ailleurs une vidéo prouvant qu’elles ont baisé ensemble en l’absence de Tina alors que non elle ramassait juste un verre à ses pieds. Visuellement, c’est troublant mais Bette résiste en souffrant.

Max est enceint et souffre plus que Bette à ce sujet. Ce rebondissement me met également extrêmement mal à l’aise surtout depuis que le second père l’a abandonné, ce que je conçois toutefois.

Shane a renoncé à Jenny, qui l’encaisse mollement bien, et ne digère pas les huîtres. L’épisode 6 est entièrement à sa gloire. Elle le commence affublée d’un chapeau ridicule et le termine en gerbant dans un bac de révélateur à photos. Dire que les hétéros fantasment sur elle…

Helena avait retrouvé l’amour de sa vie, Dylan, et s’en est vue privée par Jenny.

Kit ne sert vraiment plus à rien mais elle a enfin un peu dégonflé.

Je m’accroche bravement pour connaître l’issue de tout ça. Je veux surtout savoir comment les scénaristes vont se dépêtrer du couple à 3. J’attends également, ultime saison oblige, de savoir ENFIN pourquoi Helena est devenue gentille entre la saison 2 et la 3.

Finalement, « The L Word » est un peu le « Lost » lesbien avec son cortège de mystères et de questions.
Pourquoi Jenny est-elle aussi méchante ?
Pourquoi Shane ne change-t-elle pas de coupe ?
Pourquoi Shane ne met-elle jamais de soutien-gorge alors qu’il faudrait maintenant, elle n’a plus 15 ans, bordel ?
Pourquoi Alice reste-t-elle avec ce boulet de Tacha ?
Helena a-t-elle subi un traumatisme crânien pour changer ainsi de personnalité ? Pourquoi ne voit-on jamais Carmen au Hit alors que c’est « the place to be » à L.A. quand on est lesbienne ?…
[Edit de 13h45 : Il suffisait que j’évoque le sujet des arnaques pour que la chance frappe à ma porte.
« FELICITATION VOTRE MAIL EST CHANCEUX
VOUS VENEZ DE GAGNER LA SOMME DE 500.000€ À NOTRE TIRAGE AU SORT 2009.VOUS TROUVEREZ EN PIECE JOINTE LA CONFIRMATION DE VOTRE GAIN À LA [Loto Arnaque] , VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DE CE MESSAGE.
CECI N’EST PAS UN SPAM NI UN VIRUS, VEUILLEZ TROUVER EN FICHIER JOINT VOTRE NOTIFICATION DE GAIN. NE REPONDEZ PAS A CET EMAIL.CONTACTEZ D’URGENCE MAITRE […] CHARGE DE SUPERVISER LA [Loto Arnarque] :
Maître [….] : [Coordonnées] »
Dire que je n’ai même pas joué…]
Publicités

Une réflexion sur “Arnaque, lesbiennes et reportages

  1. ahaha c'est bien ce que je pense, Helena a eu un choc, un traumatisme cranien ou alors un (gentil) Goa'uld s'est emparé de son esprit 🙂 En un été elle est passée de la parfaite méchante à une copine super sympa bien intégrée dans le groupe… Un problème de cohérence ? Pas dans le monde schizo du L Word 🙂
    En mm temps, je suis contente qu'elle soit restée car j'aime bien son personnage gentil et son accent anglais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s