Le fugitif de Saint-Tropez

Alors que le visionnage de « Gossip girl », dont l’intérêt continue à m’échapper vertigineusement, me laisse de marbre, je réalise que je vieillis très certainement en étant happée par un épisode de « sous le soleil ».

Jessica a décidé pour d’étranges raisons de racheter le haras de Caro, où flotte encore son parfum et où gît toujours sa robe d’avocat, selon l’intéressée. Dans ce lieu chargé de mémoire donc, elle ressent comme une présence… Brrrrrrrrr… Le haras serait-il hanté ? Non, je vous rassure immédiatement, un dangereux fugitif accusé à tort d’avoir tué sa femme et qui a faussé compagnie aux policiers qui l’amenaient en prison, est caché dans la maison. L’histoire ne dit pas si sa femme a été trucidée par un manchot qu’il poursuit pour se faire disculper.

La dernière amie en vie de Jessica, Laure, accusée, elle aussi, à tort d’un crime, met en garde la plus américaine des tropézienne sur la déprime carabinée qui pourrait la saisir en vivant dans les murs de sa copine décédée. Jessica, telle Mylène, s’en fout. Pendant ce temps là au bord de la piscine, la fille de Jessica, Audrey, se divertit en lisant «Têtu» (j’ai reconnu la couverture) avec la fille adoptive de Laure, et laisse sa mère se tourmenter seule au haras. Audrey serait-elle lesbienne ???

Jessica est donc seule au monde dans la banlieue de Saint Trop’ avec un dangereux fugitif qui finit par dévoiler sa présence. Immédiatement, la peur passée, la belle blonde tombe sous le charme rugueux du bandit en cavale. Un soir de pluie (et de brouillard), elle le rejoint, trempée, à l’endroit où il ne dort que d’un œil sur une oreille et évidemment la passion les saisit. Personnellement, quand j’ai pris la pluie et que j’ai les cheveux mouillés et froid, je n’ai envie de personne, mais dans la fiction, l’eau est un ressort érotique intemporel.
Jessica baise donc comme une forcenée avec ce malade et apprend, alors qu’elle est déjà amoureuse de son bandit, la vraie nature de son forfait. Au lieu de paniquer comme une folle, elle décide de le disculper, logique… Là où un procès et des tas d’analyses ADN réalisés par les Experts à la française du jeudi soir ont amené son aimé en prison, elle pense pouvoir faire mieux. L’esprit de Caro l’habite très certainement à cet instant.
En une visite à la sœur de son amant, présente le jour du meurtre, elle comprend que la jeune femme qui a repris les rênes de la société de son frère est la coupable. Immédiatement, la vraie coupable, au lieu de rester tranquille et de nier l’évidence appuyée en cela par un procès, tente de trucider Jessica et hop tout s’arrange. La belle blonde a à peine le temps de dire à Laure qu’elle attend le criminel peut-être en vain, qu’elle le retrouve au haras. Ils pourront très certainement filer le parfait amour à l’avenir…

Fin de l’épisode.

Je félicite les scénaristes de « sous le soleil » pour cet épisode de haute volée. Là où le Docteur Richard Kimble met un nombre incalculable d’épisodes à prouver son innocence, je ne sais même pas s’il y est finalement arrivé, Jessica fait innocenter en quelques heures le nouvel homme de sa vie. Son procès est révisé en deux heures, sa sœur condamnée aussitôt et il est dehors le soir même.
Du suspense, un brin d’érotisme, de la passion, une intrigue policière, de la nostalgie, ce superbe épisode combinait tous les ingrédients pour être exceptionnel et il l’a été.

Dans le prochain épisode, « sous le soleil » revisitera « Hulk » à l’issue d’une expérience ratée de Laure dans la clinique du Golfe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s