Yes, we can depuis la nuit dernière

En tant que blogueuse, je suis obligée de dire un mot réglementaire sur l’élection de Barack Obama.

Mais, d’abord, je suis obligée de constater que cet événement historique éclipse légèrement la star ac’, en voyant les indices de fréquentation sur mes billets dédiés à ce sujet brûlant décliner sur le Post. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de taper fort en me penchant sur le destin d’Yvane depuis sa sortie du programme.

Plus sérieusement, je suis heureuse pour Rory qui a fait le bon choix à la fin de l’ultime saison de « Gilmore Girls » en n’épousant pas ce prétentieux de Logan et en préférant suivre pour un site web la campagne du sénateur Barack Obama. Hier, l’Histoire lui a donné raison et sa maman, comme Stars Hollow, peut être plus fière que jamais d’elle. Pour lui rendre hommage ainsi qu’au nouveau président américain, France 4 rediffuse dès lundi depuis le début « Gilmore Girls » et je suggère aux quelques personnes qui sont passés à côté, la dernière fois, de ne pas louper les sept saisons de cette fabuleuse série.

Encore plus sérieusement, i-télé accompagne désormais dans ma vie les événements récents les plus marquants. J’ai découvert grâce à la chaîne en quasi direct qu’Ingrid Betancourt avait été arrachée des mains des FARC, après huit ans de captivité, et je n’ai ensuite pas pu me décoller de la chaîne pendant les deux jours suivants.
Pour ces élections, j’ai admiré les traits de plus en plus marqués de Nicolas Demorand, qui gérait mal le jetlag, de Caroline Du Saint qui n’en pouvait plus après 12 heures de direct entre canal et i-télé, et surtout j’ai pu mesurer l’épuisement perceptible de la plus culte des correspondantes étrangères, Laurence Haïm.
Bizarrement, après avoir pensé veiller une partie de la nuit pour découvrir en live le nom du nouveau Maître du monde et avoir lâché l’affaire à cause de la fatigue accumulée, mon enthousiasme est retombé le lendemain matin quand j’ai eu la confirmation heureuse des résultats. J’ai presque été plus émue de voir le nouveau président saluer Laurence Haïm que d’apprendre que l’Histoire venait de s’écrire Outre-Atlantique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s