Comme j’ai mal

Si j’ai emprunté le titre de ce post à un titre de mon idole (Mylène Farmer), la première partie de mon billet pourrait porter le nom d’une chanson de la grand Britney, « piece of me » ou peut-être plutôt « peace of me » pour coller au nom de mon blog.

Il est grand temps que vous découvriez enfin des photos de moi.
Mais avant de vous livrer ma plastique en pâture, je resitue les choses dans leur contexte.
Hier, Sarah Pitkowski, la consultante tennis de France 4 pour Roland Garros – à titre indicatif Mary Pierce, dernière gagnante « française » du tournoi a, elle, les honneurs de France 2, – a indiqué à la demande de François Brabant qui l’interrogeait sur ce que la joueuse serbe pouvait faire pour l’emporter, qu’elle devrait « aller aux toilettes » (ce qui explique certainement également pourquoi Sarah Pitkowski n’a le droit d’intervenir que sur la TNT). Toujours gracieuse, je me suis donc tirée de mon lit en me disant que j’allais faire de même, malheureusement dans ma tête je refaisais un autre match de la matinée et je ne me suis pas rendue compte en ouvrant la porte de l’endroit où je me rendais que mon pouce était justement du côté des gonds. Comme apparemment, la POC n’a pas évolué des tonnes depuis son ancêtre le dinosaure, j’ai mis un temps inouï à percuter que j’étais en train de me faire très mal. Ensuite, j’ai couru dans l’appartement en hurlant effrayant le plus jeune de mes chats.

Désormais, on peut se demander ce qui est à l’origine d’un accident aussi terrible :
Ma femme qui hésite à investir dans un caméscope pour financer nos prochaines vacances grâce à « Vidéo gag » a décrété « ça ne m’étonne pas de toi »…

De mon côté, j’ai trois explications plausibles :

1) J’ai été marabouté par les fans hystériques de Benjamin, les ex supportrices de Jules voire cette folle de Lio qui veut m’empêcher d’envoyer un cargo de sms pour soutenir Cédric (le marin) qui en veulent à mes mains par lequel j’ai le pouvoir de nuire à leur favori

2) Tel Dobby, le mignon elfe de maison, j’ai cherché à expier mes fautes

3) L’île de « Lost » essaie de m’empêcher de communiquer ce que je sais à son sujet au plus grand nombre.

Un morceau de moi donc…
(Ames sensibles s’abstenir)


[Je précise que mon pouce est légèrement gonflé à cause de l’horrible blessure que je renonce finalement à vous montrer parce que le gros plan est trop gore]

Pour me faire pardonner mon effet d’annonce décevant, deux petites vidéos…
J’ai découvert en regardant tardivement les clips sur Virgin 17 ce petit chef d’œuvre qui devrait réjouir les fans d’Edu Del Prado, le professeur de la star academy qui est quand même, je le reconnais, super craquant en costard et qui fait de très jolies reprises, bien mieux que Benjamin de « la Nouvelle Star ».
Enfin, je me réjouis d’avoir investi dans la saison 6 de « Scrubs », que je vous conseille, qui est le petit bonheur que j’attendais. L’épisode comédie musicale, presque aussi top et c’est un sacré compliment que « once more with feeling » de la saison 6 de « Buffy contre les vampires », est un bijou, avec une mention spéciale à la chanson où Turk et JD évoquent leur amour masculin très viril (guy love). JD signale à cette occasion que Turk est, traduction approximative, le seul mec à jamais être entré en lui. Il songe bien évidemment son opération de l’appendicite. Je cherchais récemment pour un futur post secret incluant un classement des couples cultes et je ne suis pas loin de décerner la première place à ces deux là !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s